Facebook News: une plateforme d’information personnalisée en phase de test

Facebook annonce le lancement de sa plateforme d’information personnalisée, Facebook News. Elle permettra de choisir les médias que l’on veut voir ou non.

Facebook annonce le lancement de sa plateforme d’information personnalisée, Facebook News. Elle permettra de choisir les médias que l’on veut voir ou non. 

Malgré l’humiliation de Mark Zuckerberg au Congrès américain où il défendait son Libra et les critiques pour son rôle dans la désinformation, Facebook ne laisse pas tomber le secteur des news. Le réseau social a annoncé le lancement de Facebook News – un nom qui transpire l’originalité – où les utilisateurs auront accès à une sélection personnalisée d’articles.

“Le journalisme joue un rôle crucial dans notre démocratie. Lorsque les nouvelles sont bien rapportées et bien documentées, elles donnent aux gens de l’information sur laquelle ils peuvent compter. Quand ce n’est pas le cas, nous perdons un outil essentiel pour prendre de bonnes décisions.” L’annonce de Facebook dans son communiqué semble ironique mais elle est bien réelle. Le réseau social ajoute qu’il veut soutenir à la fois “les expériences personnalisées” et “les reportages qui transcendent l’expérience individuelle”. Tout un programme.

Les grands médias américains disponibles

Pour assurer le lancement de cette nouvelle plateforme, plusieurs médias ont accepté d’y participer: ABC News, NBC News, Fox News, Conde Nast, The New York Times, le Los Angeles Times, Bloomberg Media et l’éditeur de USA Today, Gannett. Selon le Wall Street Journal, lui-même et d’autres plateformes comme BuzzFeed News, Business Insider et le Washington Post seront aussi de la partie.

Nous n’en sommes pour l’instant qu’à la phase d’essai aux Etats-Unis, puisque le service commencera avec un public test de 200 000 utilisateurs. Facebook paiera par ailleurs des frais de licence qui varieront en fonction de la publication. 4 catégories de contenu seront disponibles: information générale, locale, thématique et divers. 

Cachez ces articles que je ne saurais voir

Les utilisateurs pourront donc sélectionner leurs sources d’information pour une “expérience personnalisée”. Ou comment exacerber des cercles fermés dans lesquels s’informent exclusivement certaines tranches de la population. Car Facebook News annonce dans ses fonctionnalités clés des contrôles pour cacher les articles, les sujets et les éditeurs que vous ne voulez pas voir. Choisir uniquement ce sur quoi l’on veut être informé, est-ce encore de l’information?