Facebook concurrence YouTube sur le marché des clips musicaux

Mark Zuckerberg, CEO de Facebook. – EPA

Jusqu’ici, YouTube était la plateforme de prédilection pour visionner des clips musicaux. Il se pourrait toutefois que le site d’hébergement doive faire face à la concurrence à compter du mois prochain, car Facebook se prépare à lancer des vidéos musicales sous licence sur son propre site, aux États-Unis dans un premier temps.

Le géant américain a obtenu les droits nécessaires pour diffuser les clips musicaux sur sa propre plateforme, pouvait-on lire sur le site de TechCrunch. Les artistes ne devront même pas publier les vidéos manuellement, Facebook s’en chargera dès qu’un clip sera disponible.

Les créateurs en possession d’une page Facebook auront jusqu’au 1er août pour accepter (ou non) cette nouvelle fonctionnalité. S’ils ne font rien d’ici la date butoir, Facebook créera automatiquement une nouvelle page au nom de l’artiste, qui diffusera ses clips sur Facebook Watch. La page sera alors contrôlée par Facebook et non par l’artiste. L’annonce a d’ailleurs été officialisée récemment par Matt Nevara, un consultant et expert en social media qui compte plus de 60.000 abonnés sur Twitter. 

Une menace pour YouTube?

Fin 2019, la société de Mark Zuckerberg avait déjà entamé des négociations avec Universal Music Group, Sony Music Entertainment et Warner Music Group, ( les principaux labels  musicaux), cela dans le but d’obtenir des droits de diffusion. Désormais, les labels enverront les clips vidéos directement à Facebook, qui les publiera automatiquement sur la page officielle de l’artiste si il ou elle a coché l’option ‘Partager automatiquement toutes les nouvelles vidéos musicales sur ma page’.

L’expansion de Facebook dans le domaine des vidéos musicales est un challenge pour YouTube, qui en 2017, comptabilisait 46 % des vidéos musicales diffusées en dehors de la Chine, selon un rapport de l’IFPI. À peu près à la même époque, YouTube avait déclaré que plus d’un milliard de visiteurs s’étaient rendus sur sa plateforme pour écouter des clips proposés par plus de 2 milliards d’artistes. 

Facebook propose déjà des clips vidéo en Thaïlande et en Inde. L’entreprise considère la vidéo comme un domaine d’intérêt majeur, car ces dernières encouragent les utilisateurs à se connecter et à engager la conversation. Pour l’instant, Facebook n’a pas souhaité faire de commentaires.