Échec cuisant : Google annonce déjà la fin de Stadia, son service de cloud gaming

Ce jeudi, Google a annoncé la future fermeture de son service de cloud gaming. Stadia n’aura vécu que trois années et des poussières.

Lancé en novembre 2019, Stadia « n’a pas obtenu l’adhésion des utilisateurs que nous attendions », a reconnu Google ce jeudi. Le service de cloud gaming sera désactivé le 18 janvier prochain.

Cette fin prématurée n’est pas vraiment une surprise. Le service n’a pas trouvé son public. Il faut dire que le peu de nouveautés et des problèmes techniques sur les jeux n’aidaient pas, souligne Frandroid. On rappellera par ailleurs que Google avait annoncé l’an dernier la fermeture – prématurée, selon certains – de ses studios de jeux internes.

Remboursements

Google s’est engagé à dédommager tous les clients de Stadia. Les achats de jeux, de logiciels et de matériels seront intégralement remboursés. Cela devrait normalement déjà être réalisé en bonne partie d’ici la fermeture du service.

La firme de Mountain View a assuré que les employés de Stadia ne seraient pas licenciés, mais simplement déplacés vers d’autres plateformes du groupe, telles que Google Play, YouTube ou la réalité augmentée. Des secteurs qui bénéficieront de la technologie sous-jacente qui alimentait Stadia, a avancé Google.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20