Et si les « e-tattoos » étaient la nouvelle révolution pour surveiller son état de santé sans passer par la case docteur ?

C’est le genre de technologie qu’on s’attendrait à retrouver dans un univers futuriste et dystopique tel que Cyberpunk 2077, mais pour le coup il ne s’agit absolument pas d’une fiction : des scientifiques texans ont mis au point des tatouages capables de vous ausculter en temps réel.

Le tatouage en question est électronique, ses créateurs parlent d’ailleurs d’un »e-tattoo ». Il se compose de graphène, une forme ultra légère et très malléable de carbone, qui peut s’implanter sous la peau. Comme le graphène est un conducteur électrique, ce tatouage peut être utilisé pour transmettre un petit courant électrique inoffensif, qui mesure la bio-impédance du corps, soit la mesure de tension entre deux points des tissus corporels, ce qui permet ensuite de mesurer la pression sanguine en temps réel et en continu, détaille IFLscience.

Prendre sa tension hors de la clinique

« La pression artérielle est le signe vital le plus important que vous puissiez mesurer, mais les méthodes pour le faire en dehors de la clinique de manière passive, sans brassard, sont très limitées », a déclaré dans un communiqué Deji Akinwande, professeur au département de génie électrique et informatique de l’UT Austin et l’un des codirecteurs du projet.

« Le capteur pour le tatouage est aussi léger que discret. Vous le placez là. Vous ne le voyez même pas, et il ne bouge pas », a surenchéri Roozbeh Jafari, professeur d’ingénierie biomédicale, d’informatique et d’ingénierie électrique à Texas A&M et autre codirecteur du projet. « Il faut que le capteur reste au même endroit, car si vous le déplacez, les mesures seront différentes. »

Tout l’intérêt de l’e-tattoo est qu’il permet de scruter sa tension constamment, et d’en étudier l’évolution sur un certain laps de temps. Car contrairement à beaucoup de données corporelles qui évoluent au fil des semaines, voire des mois ou des années, la tension artérielle est en constante adaptation aux conditions que subit notre corps. Il suffit de sprinter derrière son bus -ou d’enchainer les cafés serrés – pour la voir bondir, avant de se stabiliser au rythme idéal pour nous maintenir en activité. Elle peut aussi baisser drastiquement et brusquement en cas de crise d’hypoglycémie, par exemple.

Le tatouage pouvait recueillir des données pendant plus de cinq heures, soit dix fois plus longtemps que les prototypes précédents d’implants de ce type. Et comme il n’est ni relié à une machine ni encombré de fil, l’e-tattoo permet de suivre l’évolution de la pression artérielle dans de nombreux cas de figure du quotidien.

Cyberpunk 2022

« Toutes ces données peuvent aider à créer un jumeau numérique pour modéliser le corps humain, pour prédire et montrer comment il pourrait réagir et répondre aux traitements au fil du temps », évoque Akinwande. Bien sûr, on en est encore au prototype. Mais en termes d’électronique sous la peau, ce genre de tatouage recèle bien plus d’intérêt pour tout un chacun que le système de paiement via la paume de la main, par exemple. Toutes les modifications corporelles ne sont pas forcément choquantes dans le cyberpunk. De là à ce que des artistes tatoueurs s’emparent du concept, il n’y a qu’un pas.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20