Disney veut lui aussi une part du gâteau du métavers

Disney vient de faire breveter une technologie qui pourrait l’aider à intégrer le métavers dans ses parcs à thème. De quoi offrir une expérience plus immersive à ses visiteurs, mais aussi personnalisée.

Bien qu’elle fasse encore rêver bon nombre de tout petits, cela fait bien longtemps que la firme aux grandes oreilles a perdu son image d’innocence. Aujourd’hui, elle est vue par beaucoup comme un mastodonte prêt à tout engloutir autour de lui, du moment que cela lui permet de faire de l’argent. Il n’est donc pas surprenant que Disney cherche à prendre part au développement du métavers, concept particulièrement à la mode ces temps-ci.

La société de divertissement américaine vient en effet de faire breveter une technologie qui pourrait parfaitement s’inscrire dans la logique du métavers. Il s’agit d’une technologie destinée à projeter des images 3D sur des objets du monde réel, décrit le brevet intitulé « simulateur de monde virtuel », qui pourrait être utilisée dans les parcs Disney.

Une expérience mixte

La technologie décrite dans le document serait utilisée pour générer des expériences interactives pour les visiteurs des parcs Disney, sans que ces derniers n’aient à porter de casque ni à utiliser d’appareil mobile.

La firme aux grandes oreilles a déjà recours à des technologies avancées, dont la réalité augmentée, pour proposer des expériences immersives dans ses parcs et donner vie à des représentations statiques de ses personnages emblématiques. Mais ici, la technologie irait beaucoup plus loin.

Il serait en effet question de suivre les visiteurs de manière individuelle, afin de leur proposer une expérience personnalisée. Les projections sur les objets et murs à proximité seront différentes. On peut ainsi imaginer que Mickey Mouse en personne puisse apparaitre sur la devanture d’un magasin pour saluer une famille de visiteurs.

Une expérience interactive qui devrait mettre plusieurs années à voir le jour dans les parcs Disney. « Nous sommes enthousiasmés par les possibilités liées à ce type de technologie », a déclaré un porte-parole de Disney, à propos de la technologie décrite dans le brevet, cependant « il n’y a actuellement aucun plan pour introduire cette technologie dans une expérience à venir ». Le porte-parole a d’ailleurs souligné que Disney déposait des centaines de brevets chaque année, il n’y a donc rien d’anormal là-dedans.

« Il est possible qu’ils ne l’utilisent jamais, mais j’ai l’impression que c’est vraiment quelque chose qu’ils vont commercialiser », a tout de même indiqué Ed Khalili, avocat en brevets chez Founders Legal, dans une interview avec le LA Times.

Augmenter l’expérience Disney

L’intégration du métavers dans ses parcs à thème permettrait à Disney de raconter des histoires à travers une « toile en trois dimensions », un projet ambitieux annoncé par son PDG, Bob Chapek, comme le rappelle Insider.

« Nos efforts à ce jour ne sont qu’un prologue à un moment où nous pourrons connecter encore plus étroitement les mondes physique et numérique, permettant une narration sans limites dans notre propre métavers Disney », avait déclaré Chapek lors de son appel concernant les résultats du 4e trimestre de Disney.

Dans tous les cas, plusieurs inconnues persistent, notamment la forme que prendra cette technologie dans les parcs. Les visiteurs seront-ils tous espionnés individuellement? L’expérience fonctionnera-t-elle vraiment sans aucun appareil à porter? Il faudra malheureusement se montrer patient pour obtenir les réponses à ses questions. La possible intégration du métavers au sein des parcs Disney ne devrait pas se concrétiser avant plusieurs années. De plus, on peut aisément imaginer que les parcs américains seront les premiers à en profiter. Cela pourrait également ne jamais se concrétiser.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20