Deux tiers des produits commandés sur des sites étrangers ne sont pas sûrs

Les commandes ont été faites sur Amazon, mais aussi sur Wish, eBay, LightInTheBox et AliExpress. (Isopix)

L’association de consommateurs Test-Achat, en partenariat avec 5 autres organisations, a acheté 250 produits sur des sites américains et chinois. Verdict: 165 se sont révélés dangereux. Ceci ressort d’un communiqué de presse de Test-Achat.

Les produits venaient de Wish, AliExpress, LighInTheBox, eBay et Amazon. Les organisations ont reçu, par exemple, des détecteurs de fumée défectueux ou des blanchiments dentaires contenant 70 fois le taux légal de peroxyde d’hydrogène, un composant nocif pour la santé à forte dose. Il y avait aussi des chargeurs et des batteries externes qui ont fondu.

Un total de 165 produits, soit deux tiers de ce qui avait été commandé, ne répondait pas aux exigences légales. De ce fait, ils présentaient un risque pour les consommateurs. Ces biens ont tous été testés dans des laboratoires dispersés dans le monde entier.

Des règles plus strictes

Les résultats de cette enquête ont été envoyés aux différents magasins en ligne. Tous n’ont pas réagi de la même manière. Certains ont retiré immédiatement le produit du site. D’autres n’ont même pas répondu aux commentaires. Fait interpellant: plusieurs produits qui avaient été retirés dans un premier temps ont ensuite été remis en vente sans le moindre ajustement.

Test-Achat demande à l’Europe de fixer des règles plus strictes pour la vente en ligne. Par exemple, l’association voudrait obliger que les articles qui ont été signalés et dont on a prouvé la dangerosité soient retirés du site dans la journée. Dans le cas contraire, l’entreprise serait condamnée à une amende. Toutes les demandes ont été transmises au commissaire européen chargé de la Protection des consommateurs, Didier Reynders.

Lire aussi: