Des espions russes auraient volé la formule d’AstraZeneca pour fabriquer le vaccin Spoutnik V selon les services de sécurité britanniques

Les services de sécurité britanniques affirment avoir la preuve que des espions russes ont volé un plan du vaccin d’AstraZeneca afin que la Russie puisse fabriquer le sien. C’est du moins ce que rapporte le journal britannique The Sun sur la base d’un rapport.

Les services de sécurité britanniques ont déclaré l’année dernière qu’ils étaient sûrs à 95 % que des pirates informatiques employés par la Russie avaient pris pour cible des producteurs américains, canadiens et britanniques de vaccins contre le coronavirus. Mais ils affirment maintenant avoir suffisamment de preuves pour prouver que la Russie a volé la formule du vaccin d’AstraZeneca.

Des cyberattaques sophistiquées

Selon le rapport, un agent étranger aurait volé les données. Le vaccin Sputnik V utilise une technologie similaire à celle du vaccin développé à Oxford.

Damian Hinds, le ministre britannique de l’Intérieur, n’a pas encore confirmé la véracité de ces informations, mais a déclaré, lors d’une interview accordée à la station de radio britannique LBC Radio, que les cyberattaques devenaient de plus en plus sophistiquées. « Je ne peux pas donner de détails, mais je peux dire qu’il y a constamment des États étrangers qui veulent mettre la main sur des informations sensibles, y compris parfois des secrets commerciaux, parfois des propriétés scientifiques, intellectuelles, et que dans le cyberespace, cela se passe d’une manière très différente qu’auparavant », a déclaré M. Hinds.

La Russie nie

Bob Seely, député britannique et expert des affaires russes, a déclaré dans une réponse au Sun que le gouvernement doit prendre au sérieux l’espionnage russe et chinois. « Peu importe qu’ils volent la formule d’AstraZeneca ou qu’ils nous fassent du chantage sur l’approvisionnement en énergie, nous devons faire face à ces malveillances », a déclaré M. Seely.

Le groupe russe Direct Investment Fund a nié dans un communiqué lundi avoir volé la formule d’AstraZeneca. « Il s’agit d’une fausse nouvelle et d’un mensonge flagrant basé sur des sources anonymes », peut-on lire. « L’histoire, qui provient de The Sun, est diffusée par ceux qui s’opposent au succès de l’un des vaccins les plus efficaces et les plus sûrs au monde contre le Covid-19 et nous considérons que de telles attaques sont hautement contraires à l’éthique, car elles sapent l’effort de vaccination mondial. »

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20