Marchés:
Chargement en cours…

LUNDI 30 NOV

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

De Croo: ‘Il est temps de préparer un Brexit dur, ne comptez plus sur un accord’

Logo Business AM
Politique

20/11/2020 | Ruben Van Lent | 4 min de lecture

Alexander De Croo (Open Vld). - Screenshot

La Belgique, la France et les Pays-Bas ont déclaré jeudi, lors d’une réunion en visioconférence avec tous les dirigeants européens, que l’Europe devait se préparer à un ‘Brexit dur’, c’est-à-dire une sortie sans accord du Royaume-Uni.

‘Nous avons déjà dépassé la date limite et nous ne pouvons pas continuer à espérer que les désaccords soient soudainement résolus’, a déclaré le Premier ministre belge, Alexander De Croo (Open Vld), selon des sources de l’agence de presse Bloomberg. Le Président français Emmanuel Macron et le Premier ministre néerlandais Mark Rutte ont eu un message similaire.

Cet avertissement intervient un mois après l’échéance non officielle fixée pour la négociation d’un accord commercial entre l’Union européenne et le Royaume-Uni. Il intervient également le même jour où les négociations ont dû être une nouvelle fois interrompues après qu’un collaborateur du négociateur européen Michel Barnier a été testé positif au Covid-19. Le Français a par conséquent dû se placer en quarantaine.

Huit mois

Si aucun compromis n’est trouvé avant la fin de l’année, le Royaume-Uni sortira de l’Union européenne sans accord commercial, ce qui serait loin d’être idéal pour les deux parties. Après huit mois de négociations, il n’y a toujours pas de fumée blanche. Toutefois, il se murmure que quelque chose pourrait se produire la semaine prochaine. Mais si un certain optimisme a pu naître ces dernières semaines, il a jusqu’à présent toujours été déçu.

Les blocages les plus importants se situent dans trois dossiers: la concurrence, la pêche et la justice. Les parties ne parviennent pas à se mettre d’accord sur la manière de créer des conditions de concurrence équitables pour les entreprises des deux blocs, sur les accès aux zones de pêche dans les eaux britanniques, ni sur la manière dont tout accord sera appliqué.

Les pourparlers devraient se poursuivre de manière virtuelle. Le week-end prochain, un entretien pourrait avoir lieu entre la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le Premier ministre britannique, Boris Johnson, qui est lui aussi en quarantaine en raison d’un contact avec une personne positive au Covid-19.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    62.235.120
  • Nombre
    de décès
    1.452.317
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    574.448
  • Nombre
    de décès
    16.461
Logo Business AM

Business AM | Stocks