La Corée du Nord appelle à une « augmentation exponentielle de l’arsenal nucléaire »: nouvelle escalade des tensions avec la Corée du Sud

Si la guerre en Ukraine est le conflit qui retient le plus l’attention de l’Europe, un autre front pourrait bientôt voir le jour en Asie. La pression de la Corée du Nord vis-à-vis du reste du monde monte encore d’un cran, après les propos tenus par son dirigeant.

Pourquoi est-ce important ?

La Corée du Nord a procédé à plusieurs tirs d’essai en 2022, mettant la pression sur ses voisins, notamment la Corée du Sud et le Japon. La perspective d’une "augmentation exponentielle de l’arsenal nucléaire" ne fait qu'ajouter de la pression aux tensions qui existent entre les différents pays et pourrait amener à une nouvelle course à l’armement jusqu’à ce qu’un évènement mette le feu aux poudres.

L’actualité : le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a appelé à une croissance « exponentielle » de l’arsenal nucléaire du pays, rapporte l’Associated Press.

Le détail : le dirigeant nord-coréen a appelé à la production de masse de missiles nucléaires à courte portée.

  • Il a également ordonné le développement d’un missile balistique intercontinental plus puissant, lors d’une réunion du Parti des travailleurs au pouvoir.
  • Les souhaits du dirigeant nord-coréen indiquent un désir de renforcer son pouvoir de pression à l’international et de l’aider à « gagner de plus grandes concessions extérieures », selon les experts, rapporte Associated Press.
    • Il a par le passé déjà appelé à renforcer son arsenal pour faire face aux États-Unis.
  • « Ils sont maintenant désireux d’isoler et d’étouffer [la Corée du Nord], sans précédent dans l’histoire de l’humanité », a ainsi déclaré Kim Jong-Un durant la réunion. « La situation qui prévaut appelle à redoubler d’efforts pour renforcer massivement le muscle militaire ».

Tensions accrues entre les deux Corée

Depuis l’arrivée à la présidence de Yoon Seok-youl en mars dernier, le dirigeant Kim Jong-Un estime que la Corée du Sud est désormais « l’ennemi incontesté » de la Corée du Nord. Et les tensions sont montées d’un cran fin décembre, lorsque 5 drones nord-coréens ont pénétré dans l’espace aérien du Sud.

  • La Corée du Nord « répondra à l’arme nucléaire pour l’arme nucléaire, et à une confrontation totale pour une confrontation totale, afin de faire face aux actes téméraires et aux mouvements imprudents de l’ennemi », a déclaré Kim Jong-Un devant le parti unique, rapporte le New York Times.
  • Une surenchère à laquelle le ministère de la Défense du Sud a répondu, prévenant que le régime de Kim « arriverait à sa fin » s’il tentait de déployer des armes nucléaires, selon le média américain. « Il doit réaliser que la seule façon d’améliorer la vie de son peuple passe par la dénucléarisation ».

Si ce n’est pas la première fois que la Corée du Nord annonce le renforcement de son arsenal nucléaire, la chose est prise très au sérieux. C’est d’ailleurs pourquoi Séoul s’est à nouveau tourné vers les États-Unis pour réaliser conjointement des exercices nucléaires, afin de se préparer à une éventuelle attaque de Kim Jong-Un.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20