Codeco : la fin du masque dans les transports en commun, c’est pour ce lundi

Le masque s’apprête à disparaitre (presque) totalement de notre paysage. Le Comité de concertation vient en effet d’annoncer la fin du port obligatoire du masque de protection dans les transports en commun.

Les autorités du pays se sont réunies ce vendredi pour discuter du maintien ou non des dernières mesures sanitaires. Un Codeco qu’on n’attendait plus, tant ce dernier a été reporté à de nombreuses reprises, mais les décisions prises par les décideurs vont certainement intéresser la majorité de la population.

Il a ainsi été décidé de la fin du port du masque obligatoire dans les transports en commun (trains, trams, bus et métros) à compter de ce lundi 23 mai. Dans le même ordre d’idée, le remplissage du Passenger Locator Form (PLF) est également abandonné pour la plupart des voyages.

D’ailleurs, les voyages non essentiels ne sont plus déconseillés et les obligations de quarantaines, de vaccinations et de test qui persistaient tombent par la même occasion.

Exceptions

Le port du masque reste cependant obligatoire dans les lieux de soins (hôpitaux, les cabinets médicaux et les pharmacies). Il est également recommandé lors des visites chez les dentistes, psychologues ou kinésithérapeutes quand la distance d’un mètre et demi ne peut être conservée.

Les excellents chiffres du coronavirus dans le pays – moins de 300 lits en soins intensifs, taux de reproduction du virus inférieur à 1 et 60 % (7,1 millions) de la population est doublement vaccinée – ont évidemment motivé les décisions des membres de Codeco. D’ailleurs, le code jaune du baromètre corona prend fin avec la désactivation de celui-ci. Si besoin, si la situation sanitaire venait à changer, il pourrait à nouveau être activé, de même que les différentes mesures qu’il implique.  

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20