Ces grands perdants de l’annonce d’un vaccin par Pfizer

Netflix – Unsplash

Wall Street est aux anges, les bourses européennes ne sont pas en reste, tout comme l’action Pfizer qui a bondi de 8,86%. Pourtant, tous ne profitent pas de l’annonce d’un vaccin très prometteur par le géant du pharma et BioNTech.

Peloton: -22%

Le fitness à domicile Peloton a connu une croissance rapide ces derniers mois. L’action a immédiatement perdu 22% à l’ouverture des marchés boursiers américains. Peloton, principalement actif en Amérique du Nord, fournit des vélos d’appartement avec une connexion en ligne intégrée et une variété de services à distance. Les investisseurs semblent supposer qu’un fitness à domicile n’est pas le substitut parfait aux salles de sport.

Zoom: -17%

Un vaccin efficace peut entraîner un retour rapide du travail au bureau. Et donc moins d’appels vidéo via Zoom, qui était en plein essor pendant la crise. Le cours de l’action Zoom a immédiatement chuté de 17 à 18% lors de son ouverture.

Zalando: -8%

La célèbre boutique en ligne a perdu environ 8% à la bourse de Francfort dans une première réponse aux nouvelles de Pfizer. La société avait relevé ses attentes financières il y a un mois en raison des achats intenses pendant la crise.

Etsy, la boutique en ligne de produits artisanaux et également l’un des gagnants de la crise sanitaire, doit même accuser une perte de 20%.

Netflix: -8%

Le service de streaming Netflix a également chuté d’environ 8% en début de séance. Les analystes avaient déjà averti que l’action Netflix risquait d’être touchée si les mesures de confinement étaient assouplies ou dans la perspective d’un vaccin. Les effets du confinement, qui ont augmenté le nombre d’utilisateurs de Netflix, avaient de toute façon déjà dépassé leur apogée. Netflix a même revu sa politique de prix à la hausse aux Etats-Unis. L’Europe devrait selon toute logique suivre le mouvement.

Pinterest: -7%

Les médias sociaux qui ont gagné en popularité pendant la pandémie, tels que Pinterest (-7%), sont également tombés en disgrâce auprès des investisseurs lundi.

Paypal: -6%

Moins de commerce en ligne signifie moins de paiements en ligne. Les services de paiement Adyen et PayPal ont chuté respectivement de 5 et 6%.