Les marchés:
Markten inladen...

VENDREDI 28 FéV

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

De nombreux voyageurs ont perdu confiance en Boeing

Logo Business AM
Économie

23/10/2019 | Marc Horckmans | 2 min de lecture

L’avionneur Boeing ne retrouvera pas facilement la confiance des voyageurs et des compagnies aériennes après deux accidents mortels. C’est ce qui ressort d’un sondage mené par Atmosphere Research auprès de plus de deux mille passagers. 346 personnes ont perdu la vie lors de deux crashes impliquant un Boeing 737 Max. Ces accidents auraient été causés par une erreur dans le logiciel de l’avion.

On ne sait pas quand le 737 Max pourra être remis en service. Boeing espère pouvoir utiliser à nouveau l’avion avant la fin de l’année.

Tombé en disgrâce

Entre-temps, 1 500 vols d’essai ont déjà été effectués à l’aide d’un logiciel corrigé. Cependant, cette technologie doit encore être soumise à l’approbation des autorités.

« Le Boeing 737 Max est complètement tombé en disgrâce », déclare Henry Harteveldt, CEO de Atmosphere Research. « Une grande majorité des voyageurs disent qu’ils ne veulent plus voler avec cet avion. »

Les sondages montrent que seulement 19 % des voyageurs d’affaires et 14 % des  touristes seraient encore prêts à prendre place volontairement dans un Boeing 737 MAX dans les six premiers mois après sa remise en service.

Près de la moitié des personnes interrogées ont également déclaré être disposées à payer un supplément de prix pour pouvoir voler dans un autre avion. »

Arrogance

Les compagnies aériennes semblent vouloir s’adapter à la méfiance des voyageurs. United Airlines, entre autres, a annoncé qu’elle informera à l’avance ses passagers lorsqu’ils réserveront un vol avec un 737 Max.

Ceux qui ne veulent pas prendre l’avion se verraient offrir un autre vol gratuit. American Airlines ajoute que ses dirigeants et ses employés seront les premiers passagers du 737 Max lorsque l’avion sera de nouveau autorisé à voler.

Les problèmes du 737 Max ont miné l’image de Boeing. M. Harteveldt souligne que 50 % des voyageurs d’affaires interrogés critiquent Boeing pour son comportement irresponsable, arrogant et dangereux. Pour les touristes, ce chiffre atteint 55 %.

Dennis Muilenberg, directeur général de Boeing, a précédemment reconnu que  la société devra déployer de grands efforts pour regagner la confiance perdue.


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks