Faire le tour de la Terre en une heure ? C’est ce que promet cette startup avec son avion hypersonique

La startup Venus Aerospace a récemment dévoilé son tout premier concept d’avion hypersonique, le Stargazer. Un nouveau projet particulièrement ambitieux, surtout pour un premier jet, puisqu’il est question de faire le tour de la Terre en une heure seulement.

La technologie hypersonique a le vent en poupe depuis quelques années. Les startups et autres entreprises aérospatiales croient désormais dur comme fer en cette technologique qu’ils adaptent à toutes les sauces ; des missiles aux avions spatiaux. C’est notamment le cas de Venus Aerospace qui, avec son projet de Stargazer, veut aller encore plus loin que les prototypes présentés au cours des dernières années et repousser les limites de cette technologie.

Un premier projet ambitieux

Le Stargazer est le premier véhicule hypersonique conceptuel présenté par la startup. Il a été officialisé lors du UP.Summit, un rassemblement extrêmement exclusif sur invitation uniquement. Il se démarque de toute la flopée de projets similaires grâce notamment à son design. La startup basée à Houston, au Texas, a en effet misé sur un design futuriste avec une forme en aiguille pour le nez de son appareil.

Avec ce projet, Venus Aerospace place la barre haut, tout du moins de manière hypothétique puisqu’il est question de faire le tour de la Terre en une heure seulement. De quoi révolutionner les voyages.

L’engin se déclinera en deux modèles ; un drone hypersonique Mach 9 – soit environ 11.000 km/h – et un avion d’équipage également Mach 9. Il est question d’un appareil de 30,5 m de large sur 46 m de long pour un poids de 68 tonnes. La version avec équipage pourrait accueillir jusqu’à 12 passagers.

Respect de l’environnement et des oreilles

Outre la possibilité d’atteindre des vitesses impressionnantes, l’engin serait également sans danger pour le climat. Il est en effet question que le Stargazer consomme un carburant respectueux de l’environnement, bien qu’aucun détail à ce sujet n’ait filtré.

Le fait est que l’appareil est encore aux premiers stades de son développement. Certains détails doivent encore être peaufinés, notamment la pollution sonore de l’engin. Un facteur qui avait déjà précipité l’abandon des avions supersoniques, notamment le Concorde. Avec des avions hypersoniques, le bruit est encore plus assourdissant puisqu’ils passent le mur du son, ce qui génère un bang sonique.

« Nous avons travaillé avec la NASA au Johnson Space Center et avons pu accéder aux informations des tests de bang sonique du programme de la navette spatiale « , a déclaré l’un des fondateurs de l’entreprise dans une interview à Flying. « Nous avons déterminé qu’en altitude et en vitesse de vol, vous ne pourrez pas nous entendre – nous volerons à 170.000 pieds à Mach 9 ». Voilà qui est rassurant.

Reste à voir si la startup parviendra à réaliser ses rêves et à proposer un appareil effectivement capable d’effectuer le tour de la Terre en une heure, sans nuire aux oreilles des personnes alentour. Malgré un moteur de démonstration technologie et des tests pivots, Venus Aerospace a encore beaucoup de chemin à faire avant d’atteindre son objectif. L’entreprise est tout de même parvenue à convaincre de nombreux investisseurs, suffisamment pour récolter 53 millions de dollars, ainsi qu’un million de dollars de gouvernement américain. La construction de l’appareil devrait prendre fin dans le courant 2025. S’en suivront cinq années de tests pour vérifier la fiabilité et de la sécurité du véhicule.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20