Aux États-Unis, les enchères des réseaux 5G connaissent un succès sans précédent

Crédit : Isopix

Les opérateurs américains de téléphonie mobile ont fait des offres record lors de la vente aux enchères des fréquences pour les nouveaux réseaux 5G. C’est en tout cas ce que rapporte le Wall Street Journal.

Après seulement trois semaines d’appel d’offres, les fournisseurs ont déjà fait monter le prix total des enchères à plus de 69,8 milliards de dollars (57 milliards d’euros). C’est beaucoup plus que les 44,9 milliards de dollars (36,8 milliards d’euros) offerts pour les fréquences 4G en 2015.

La vente est en cours depuis le 8 décembre, mais est actuellement suspendue jusqu’au 4 janvier en raison des fêtes. Il est possible que les montants soient encore plus élevés une fois que les enchères auront repris, même si les sommes offertes sont déjà bien supérieures à celles annoncées par le Wall Street Journal. Il est probable que les entreprises se livrent à une guerre acharnée d’enchères d’ici quelques jours. 

Le nom du gagnant et de la fréquence la plus plébiscitée ne seront probablement pas annoncés avant le mois de février. Non seulement les fournisseurs de téléphonie mobile sont en concurrence, mais les fournisseurs Internet (par câble) enchérissent aussi, pour offrir rapidement à leurs utilisateurs un accès à Internet, tant à leur domicile que dans les lieux où le réseau câblé normal est trop lent.