Aston Martin a fait faillite à 7 reprises, mais vaut maintenant 5,5 milliards d’euros

Le constructeur automobilebritannique Aston Martin, fabricant de voitures de luxe, a annoncéson intention d’entrer à la Bourse de Londres cette année. Selonles observateurs, la valeur du constructeur automobile anglaisdevrait être évaluée à environ 5 milliards de livres, soit plusde 5,5 milliards d’euros.

L’introduction en bourse,annoncée après un septième trimestre consécutif, marquel’achèvement du redressement d’une entreprise historique qui a faitfaillite à sept reprises. Aston Martin a été fondée il y a 100ans par Lionel Martin et Robert Bamford.

Historique

Andy Palmer, directeurgénéral d’Aston Martin, a qualifié l’introduction en bourse dela société de moment historique. « Lorsque j’ai commencé àtravailler à la fin des années 1970, la Grande-Bretagne avait denombreux constructeurs automobiles », a-t-il déclaré au journaléconomique britannique Financial Times.

« Cependant, au coursde ma carrière, j’ai vu la plupart de ces marques disparaître. Laconstruction automobile britannique est en bonne santé, mais lesconstructeurs se sont retrouvés entre des mains étrangères.Maintenant, nous aurons à nouveau un constructeur automobilebritannique indépendant. « 

Au moins 25% des actionsd’Aston Martin seraient cotées en bourse. « Si la valorisationde la société est suffisamment élevée, Aston Martin pourra mêmepénétrer le FTSE 100 », précise le Financial Times.

Les actionnaires actuels,tels que le groupe italien Investindustrial et le fondsd’investissement Dar Kuwait, vendront un certain nombre de leursactions lors de l’introduction en bourse. Daimler, qui détient uneparticipation de 4,9% et a conclu un accord technologique avec lasociété, reste actionnaire.

Asie

Le groupe procéderaégalement à un rééquilibrage de ses ventes mondiales, avec moinsde dépendance vis-à-vis du marché britannique, qui représenteactuellement 30% des ventes totales.

L’Asie, d’autre part,doit devenir un marché important pour Aston Martin. À l’heureactuelle, le continent asiatique représente 16% du total des ventesdu constructeur de voitures de sport britannique, mais ce pourcentagedevrait passer à plus de 25%, grâce à l’introduction d’un modèlede SUV qui devrait arriver sur le marché d’ici 2020.

Aston Martin a réaliséun chiffre d’affaires de 449,9 millions de livres sterling (501millions d’euros) au cours du premier semestre de cette année, soit uneaugmentation de 8% par rapport à la même période de l’annéedernière. Le bénéfice est passé de 20,1 millions de livres (22,4millions d’euros) à 20,8 millions de livres (23,1 millions d’euros).

Au total, Aston Martin avendu 2.299 voitures au cours des six premiers mois de cette année,contre 2.439 ventes durant le premier semestre de l’année dernière. »Cette baisse doit être attribuée au lancement detrois nouveaux modèles : la DB11 Volante, la DB11 AMR et laVantage », explique le Financial Times.

« La société aégalement annoncé qu’elle allait lancer la production de sonnouveau modèle haut de gamme, le DBS, au prochain trimestre. »

Aston Martin s’attend àpouvoir vendre entre 6.200 et 6.400 voitures cette année. Pourl’année prochaine, entre 7.100 et 7.300 ventes sont prévues. Dansdeux ans, lorsque sa nouvelle usine du pays de Galles sera mise enservice, 9.800 ventes devraient être atteintes.

A long terme, leconstructeur vise 14.000 ventes, tant pour sa marque Aston Martin quepour sa nouvelle marque Lagonda, que la société lancera en tant quevoiture électrique de luxe.