Les constructeurs de voitures de luxe prennent enfin en compte ce que veulent les femmes

Le secteur des voituresde luxe, traditionnellement orienté vers les hommes riches, découvreenfin le pouvoir des femmes, écrit Bloomberg. Des constructeurs telsque Lamborghini, Ferrari et Aston Martin dirigent dorénavant leursactivités vers le marché en croissance le plus important del’industrie.  

Les constructeursdéveloppent ainsi de nouveaux modèles destinés aux femmes,particulièrement dans la catégorie des CUV (crossover utilityvehicle), à savoir ce que l’on nomme les véhicules métis,c’est-à-dire un croisement entre une automobile de type SUV et unvéhicule de type berline.

« Ce sont les femmes quidirigent la révolution CUV parmi les marques de luxe »,explique Marc Bland, vice- président de la diversité et del’intégration chez IHS Markit. « Les femmes ont fait en sorteque les versions SUV dans la catégorie luxe ont dorénavant plus desuccès que la berline traditionnelle. »

Charlotte

Depuis trois ans, AndyPalmer, le CEO d’Aston Martin, ne cesse de répéter qu’ilconsidére les femmes comme un moyen d’augmenter les ventes enbaisse de la marque. L’année dernière, Aston Martin a créé uncomité consultatif féminin pour examiner les produits actuels etfuturs et pour émettre un avis sur la façon de concevoir lesvéhicules. Le groupe emploie une cliente hypothétique nommée « Charlotte », représentante de la femme riche etattirante dans la trentaine, en tant que public cible pour un certainnombre de modèles.

En 2015, McLaren adéveloppé une série de modèles de sport destiné à éventailplus large de conducteurs, ce qui en d’autres termes signifie souventles femmes. Cette intervention a doublé les ventes de McLaren,explique Bloomberg Businessweek.

Marketing

Les marques d’élitesuivent l’exemple des constructeurs d’automobiles traditionnellestelles qu’Audi, BMW et Mercedes-Benz qui ont gagné des milliards dedollars grâce aux ventes de SUV aux familles. Au cours des troisdernières années, des marques européennes telles que Jaguar, AlfaRoméo et Maserati ont suivi de près l’exemple des véhiculesutilitaires et leurs stratégies marketing subtils.

Par exemple, la récentecampagne publicitaire pour l’Alfa Romeo Giulia durant le Super Bowlavait comme personnage principal une femme. Infiniti a égalementfait appel l’année dernière à une femme pour une publicité afinde promouvoir ses voitures.

Toutefois, lesconstructeurs automobiles n’ont pas toujours obtenu de bons résultatslorsqu’ils ont essayé de s’adresser aux femmes, explique le média.Les marques américaines Dodge et Cadillac ont dans leur histoirecomplètement échoué avec des modèles spécifiquement conçu pourun public féminin.

« Même le lancementde la toute première génération de voitures électriques il y aplus de 100 ans a échoué lorsque les modèles ont étécommercialisés en tant que voitures pour dames », conclutBloomberg.