Après le manoir, les oeuvres d’art: le patron d’Evergrande doit désormais puiser dans sa fortune personnelle pour faire face à la dette

Le géant chinois de l’immobilier Evergrande est toujours aux prises avec une gigantesque crise de la dette. Pour rembourser une partie de ces dettes, Hui Ka Yan, le PDG du promoteur immobilier, met en jeu certains biens personnels. Cette crise est finalement une occasion en or pour la Chine de faire un exemple et de réguler le marché.

Pourquoi est-ce important ?

Evergrande est toujours au coeur de la tempête. Le géant chinois de l'immobilier est assis sur une montagne de dettes de pas moins de 300 milliards de dollars. La société a évité de justesse un défaut de paiement à plusieurs reprises au cours des derniers mois. Le chemin est encore long, et tout le monde doit mettre la main à la pâte.

Le promoteur immobilier a toutes les peines du monde à faire face à ses obligations financières. Au début du mois, la société a évité de justesse un défaut de paiement. Ce n’était pas la première fois qu’Evergrande était sur le point d’être qualifié en faillite. L’entreprise a déjà manqué plusieurs remboursements des intérêts sur ses dettes. Puis s’en est sorti de justesse: chaque fois, un délai de grâce de 30 jours s’applique avant qu’un paiement manqué soit considéré comme un défaut de paiement.

Recherche de capitaux frais

Néanmoins, l’entreprise recherche rapidement des capitaux frais. De nouveaux délais de paiement approchent sans cesse. La situation est si mauvaise que Ka Yan, le PDG d’Evergrande, a dû mettre sa propriété privée comme garantie pour trouver des capitaux supplémentaires. Il l’a fait à la demande des autorités chinoises. C’est ce qu’ont rapporté l’agence de presse Reuters et Bloomberg sur la base de documents et d’une source ayant connaissance du dossier.

Le mois dernier, Ka Yan a également mis en gage un manoir à Hong Kong auprès de la China Construction Bank pour obtenir un prêt. Le haut dirigeant a pu lever 38,5 millions de dollars de cette manière. Les médias locaux ont rapporté que cet argent a été utilisé pour rembourser une obligation en cours.

Il a ensuite promis deux autres maisons de luxe à Orix Asia Capital le 8 novembre, selon un enregistrement auprès du registre foncier de Hong Kong. Selon la société de médias locale HK01, Ka Yan aurait ainsi levé environ 105 millions de dollars.

Vente d’œuvres d’art

Ka Yan est également un grand amateur d’art. Selon la source de Reuters, le haut dirigeant d’Evergrande a vendu des œuvres d’art et des calligraphies pour lever des capitaux frais. L’agence de presse n’a pas pu déterminer dans l’immédiat combien la vente des œuvres d’art avait rapporté et à quoi cet argent avait servi.

Le Wall Street Journal a rapporté au début du mois qu’Evergrande a levé plus de 50 millions de dollars en vendant deux de ses jets privés à des investisseurs américains.

La valeur nette de Ka Yan a dégringolé ces dernières années, passant d’environ 45 milliards de dollars en 2017 à 11,3 milliards de dollars, selon la Hurun China Rich List 2021, publiée le mois dernier.

Faire un exemple

Comme pour les patrons de la Tech, la Chine compte profiter de cette situation pour faire un exemple. Pas question pour quelques fantasques milliardaires de type Jack Ma de se positionner au-dessus du Parti communiste et de la Chine. Ka Yan est la cible directe du régime chinois et de Xi Jinping, qui au début de l’année ont lancé le programme de « prospérité commune », visant à réduire les inégalités de richesse.

C’est ensuite une opportunité pour réguler le marché de l’immobilier. Evergrande n’est pas le seul promoteur immobilier en crise. Le laisser-faire capitaliste, juge Pékin, a mené à de la spéculation, et puis à des dettes aujourd’hui hors de contrôle.

Analystes et experts économiques craignent que cette crise de l’immobilier n’affecte négativement la croissance parmi d’autres phénomènes macro-économiques. Rappelons que rien qu’Evergrande emploie actuellement 200 000 personnes ; 3,8 millions de Chinois supplémentaires vivent indirectement des activités de l’entreprise (en tant que fournisseurs, par exemple). Evergrande construit actuellement 1,4 million de logements, dans lesquels les citoyens ont investi un total d’environ 170 milliards d’euros.

Plus
My following

Deceuninck sponsorise l'équipe cycliste Alpecin

30/11/2021 17:39

(ABM FN) Le fabricant de profilés de fenêtres en PVC, entre autres, Deceuninck, deviendra le nouveau sponsor de la Pro Team Alpecin - Fenix. C'est ce qu'a annoncé le groupe, mardi soir.

Avec ce nouvel engagement, Deceuninck confirme sa forte croyance dans le pouvoir du cyclisme. Deceuninck deviendra non seulement co-sponsor de l'équipe cycliste professionnelle masculine, mais aussi sponsor des équipes de VTT, de cyclocross et de cyclisme d'élite féminin.

Lire plus...
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20