Airbnb booste-t-il les prix des maisons à louer et à vendre?

Niviere David Press.Com/Abacapress

Des recherches révèlent qu’Airbnb exerce un impact sur le marché de l’immobilier. Mais quelle est l’ampleur de cet impact, et comment le mesurer ?

Airbnb s’est imposé comme un phénomène mondial. De plus en plus de voyageurs optent pour la plateforme lorsqu’ils planifient un city-trip. Les derniers chiffres en date montrent qu’Airbnb compte environ 150 millions d’utilisateurs et que pas moins de 2 millions de personnes séjournent chaque nuit dans un des logements proposés par la plate-forme.

Populaire aux États-Unis

Airbnb est surtout populaire aux États-Unis (US). Les statistiques montrent que la Floride, New York et Los Angeles sont les destinations de vacances les plus prisées par les voyageurs qui utilisent Airbnb. Au vu de la popularité que le site a gagnée outre-Atlantique, des chercheurs de l’université de Cologne ont décidé d’en faire une étude de cas. Cette étude a permis de lever le voile sur l’impact qu’exerce Airbnb sur le marché immobilier et locatif américain.

‘Nos conclusions montrent que les prix des locations à court terme ont augmenté de 14,2%. Alors qu’une grande partie des propriétaires peuvent être considérés comme des personnes qui mettent leur maison à la disposition des clients, de plus en plus de fournisseurs ont développé un modèle commercial basé sur des locations à court terme’, révèle Felix Mindl, l’un des chercheurs. Des  locations à court terme sont proposées aux touristes tout au long de l’année, ce qui réduit le champ des possibilités pour les personnes qui souhaitent louer une chambre à long terme.

Le groupe de réflexion américain, l’Economic Policy Institute, a également  fait part de ses inquiétudes quant à l’impact de la plateforme sur le marché de l’immobilier et des locations. Il est évident qu’Airbnb contribue à l’augmentation des prix des logements locaux. De plus en plus de personnes louent leur maison à des clients d’Airbnb, ce qui réduit l’offre disponible pour les locaux et entraîne une hausse des prix de l’immobilier et des loyers.

Aider les propriétaires à traverser la crise

‘Avec l’éclatement de la crise, de nombreuses familles éprouvent des difficultés financières. Elles peuvent louer une chambre pour générer un revenu supplémentaire. De nombreuses personnes dépendent donc d’Airbnb pour payer leur loyer ou leurs remboursements mensuels’,  a déclaré le porte-parole d’Airbnb. 

Dans une autre étude réalisée par la Wharton School, l’école de commerce de l’Université de Pennsylvanie, la présence de l’Airbnb s’est révélée particulièrement cruciale pour les locataires ‘Occidentaux éduqués et à hauts revenus’. Ces derniers préfèrent séjourner dans des maisons proches de toutes sortes d’installations locales. C’est aussi ce qui intéresse les touristes’, a précisé Sophie Calder-Wang, auteure de l’étude.

En 2017, la revue scientifique Marketing Science a tenté de quantifier l’impact de l’Airbnb sur le marché local de l’immobilier.

Les chercheurs se sont appuyés sur toutes les maisons américaines enregistrées sur la plate-forme Airbnb entre 2012 et 2016. Ils ont étudié l’impact exercé par ce listing sur les prix des  loyers et des maisons en vente sur le site américain de biens immobiliers, Zillow. Les chercheurs en ont conclu qu’Airbnb avait contribué à une hausse des biens à louer à court terme, cela à hauteur de 9 dollars par mois. Les prix des maisons ont, quant à eux, augmenté de 1.800 dollars.