Markten:
Markten inladen...

JEUDI 13 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

6 raisons pour lesquelles les couples divorcent après 50 ans

Logo Business AM
Lifestyle

02/02/2017 | express.be | 6 min de lecture

Le nombre de divorces chez les plus de cinquante ans a plus que doublé au cours des vingt dernières années. C’est le résultat d’une étude américaine, qui s’appuie sur des données à partir de 1990. Alors que le nombre total de divorces a diminué depuis le pic des années 1980, le nombre de divorces parmi les adultes d’âge moyen a atteint un niveau record. 

Aux Etats-Unis, plus de 600.000 baby-boomers ont divorcé en 2009. Il s’agit de personnes nées entre 1946 et 1964. Il est intéressant de remarquer que dans deux tiers des cas, ce sont les femmes qui demandent le divorce. Dans seulement 27 % des cas, c’est l’infidélité qui est citée dans le top 3 des causes. Comme pour la population générale, pour les cinquantenaires, l’infidélité n’est pas non plus la force motrice des séparations.

the-sopranos

1. Alors quelles sont les causes?

its-complicated-meryl-streep

Il n’existe pas d’explication simple et univoque, mais le fait que la génération des baby-boomers était la première à rechercher une satisfaction personnelle dans le mariage peut être une explication partielle. Lorsque leurs enfants quittent le nid familial, ils prennent conscience qu’ils ont accompli leur rôle de parents et qu’ils sont libres, avec la perspective de vivre encore une dizaine d’années en bonne santé.

2. Le mariage est passé par trois stades au cours de l’histoire

divorce-american-style

Dans les années cinquante et soixante, les rôles et la manière dont ils devaient être joués étaient bien définis au sein du mariage : les hommes devaient ramener l’argent et les femmes étaient réduites au foyer et à leur rôle de mère. À partir des années septante, le mariage est devenu plus individualiste et la recherche du bonheur personnel est passé au premier plan.

3. « Jusqu’à ce que la mort nous sépare » perd de son sens

brad-pitt-angelina-jolie-divorce

Les mariages qui auparavant ne prenaient fin qu’à la mort, peuvent de nos jours être rompus par le divorce. Le vieillissement de la population a également un rôle à jouer : jadis, les gens ne vivaient tout simplement pas assez longtemps pour remettre en question leur mariage à un âge plus avancé.

4. De nombreux cinquantenaires qui divorcent n’en sont pas à leur premier essai

grace frankie divorce babyboomers

En effet, pour les personnes âgées d’entre 50 et 64 ans, un premier divorce fait doubler le risque d’un autre divorce. Pour celles qui ont plus de 65 ans, ce risque est même quadruplé. Pour de nombreuses personnes qui ont déjà divorcé, le départ des enfants suscite la prise de conscience de sa propre mortalité et des chances de plus en plus minces d’autosatisfaction. Ils se demandent s’ils ont envie de passer le restant de leurs jours avec la même personne et il y a souvent un sentiment d’urgence associé à cette interrogation: “Si je ne pars pas maintenant, je ne partirai jamais”.

5. Pourtant, les raisons qui mènent le plus directement au divorce tardif ne sont pas différentes que celles qui prévalent dans les jeunes mariages : la critique, la défense, le mépris et le manque de communication.

crazy-stupid-love

Répondre à la demande du partenaire de recoller les morceaux semble difficile : “Ecoute, là, je suis en train de regarder CSI Miami!”

6. Les baby-boomers qui divorcent ne sont pas pour autant malheureux

firstwivesclub-di-1

Si la tendance actuelle se poursuit, le nombre de cinquantenaires qui créent un profil sur les sites de rencontre augmentera deux fois plus que la moyenne.


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | La citation du jour