Les 3 plus gros consommateurs de charbon se préparent à en brûler encore plus

Centrale au charbon en Chine (Imaginechina via AP Images – Isopix)

Les Etats-Unis, la Chine et l’Inde, les trois principaux utilisateurs de charbon sont sur le point de brûler encore plus de ce combustible fossile, le plus polluant au monde.

Aux États-Unis, la consommation de charbon a bondi après que la pandémie ait réduit l’année passée la demande de 19%. La hausse du prix du gaz est un des facteurs déterminants : il est 40% plus élevé qu’il y a un an.

Besoin d’électricité

Les centrales électriques au charbon aux États-Unis utiliseraient 16% de charbon en plus cette année qu’en 2020. En 2022, cette consommation devrait monter encore de 3%, selon un rapport de l’US Energy Information Administration (EIA).

La Chine et l’Inde, qui représentent à eux seuls près des deux tiers de la consommation de charbon (52% et 12% respectivement), n’ont pas l’intention de réduire leur demande à court terme. Et ce, même si les deux pays investissent énormément dans les énergies solaires et éoliennes.

Bien que Pékin ait réduit la part du charbon dans son mix énergétique ces dernières années, la consommation totale d’électricité de la Chine a augmenté. Les besoins d’électricité toujours plus importants ont accru l’utilisation du charbon.

La Chine possède le plus grand parc de centrales électriques au charbon au monde, dont plus de la moitié a moins de dix ans. Puisqu’elles peuvent encore fonctionner pendant une décennie, il est difficile de passer à des alternatives.

Augmentation jusqu’en 2027

L’Inde est encore loin d’atteindre un réseau électrique propre. Le pays possède un ambitieux programme d’énergie solaire, mais le charbon représente encore 70% de la production d’électricité.

La consommation de charbon devrait encore augmenter de 10% cette année pour assurer les besoins énergétiques du pays. Et cette croissance ne devait pas prendre fin avant 2027.

Lire aussi: