2,5 milliards $ déjà investis: 2022 devrait marquer un grand millésime pour le crypto gaming

Malgré les hacks sur des projets en vue et les trous d’air du marché crypto sur fond de guerre en Ukraine, les jeux vidéo basés sur des blockchains poursuivent leur nette percée, temporairement soutenus par le battage médiatique autour du métavers.

L’environnement ne semblait plus si propice. Des incidents de sécurité majeurs tels que le hack du réseau Ronin (pour la bagatelle de 625 millions de dollars) risquaient de refroidir les ardeurs. Surtout qu’entre-temps, un conflit armé a éclaté sur le sol européen, avec des retombées sur l’ensemble des marchés, crypto y compris.

Malgré ce contexte sombre, un secteur particulier de la blockchain a enregistré une croissance notable: le crypto gaming affiche une hausse d’activité de 2000% par rapport à 2021, indique un rapport à paraître de DappRadar.

Un marché à 10 milliards $ en 2022

Le nouveau rapport conjoint avec la Blockchain Game Alliance (BGA) suggère ainsi que cette année constituera une référence pour les développeurs de jeux crypto. L’écosystème a attiré au premier trimestre 2022 quelque 2,5 milliards $ d’investissements, ce qui permettrait d’atteindre malgré une situation macro complexe le cap des 10 milliards d’ici la fin de l’année.

Il est intéressant de noter, en comparaison, que « seulement » 4 milliards $ avaient été injecté dans ce segment de marché crypto sur l’ensemble de 2021. Une tendance qui laisse penser que le crypto gaming pourrait ne plus être une niche industrielle mais un pan de l’économie blockchain à part entière.

Les NFT jouent un rôle

Il faut dire que, selon les données de DappRadar, les jeux blockchainisés peuvent compter sur l’intérêt croissant des adeptes des cryptomonnaies. Le secteur a capté 1,22 million de wallets actifs uniques rien que sur le mois de mars dernier. Tandis que l’activité trimestrielle a été multipliée par 21, rappelons-le.

L’augmentation de la popularité des jeux play-to-earn intégrant des NFT sur les chaînes latérales d’Ethereum a largement contribué à la croissance globale de l’activité. Le rapport épingle à ce sujet les franchises telles que Crazy Defense Heroes développée et éditée par Animoca Brands dans laquelle les joueurs peuvent gagner des tokens chaque jour en initiant une quête; la plateforme de courses hippiques futuristes Pegaxy ou encore Aavegotchi, reprenant à la sauce NFT le concept d’animal virtuel.

Métavers en perte de buzz ?

Autre détail de taille, le rapport sur le crypto gaming indique que les spéculations autour du métavers retombent un peu comme un soufflé. La hype déclenchée par le changement de branding de Facebook en Meta fin de l’année dernière ne débouche pas pour l’instant sur de grandes innovations concrètes.

En conséquence, le volume des transactions dans les projets étiquetés métavers a depuis diminué de 12% pour atteindre 430 millions de dollars au premier trimestre de cette année.

Dans les réalités parallèles de Decentraland ou de The Sandbox, deux des plus grands projets de métavers, le prix moyen des terrains virtuels a chuté de 40% entre le quatrième trimestre 2021 et le premier trimestre 2022. Le volume des transactions sur chacune des plateformes a chuté de 20 et 60% respectivement, rapporte DappRadar.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20