2 professionnels de la finance sur 3 estiment que leurs clients devraient éviter les cryptomonnaies

Les cryptomonnaies fascinent, qu’on en approuve le concept ou pas. Nombreux sont les gens qui songent à y investir, attirés par les gains rapides et faramineux, et ce malgré les dégringolades régulières que subit le secteur. Du côté des professionnels de la finance, les avis divergent mais, dans leur grande majorité, ils ne conseilleraient pas à leurs clients de se lancer dans ce genre d’investissement.

Selon une étude réalisée par Natixis Investment Managers, une société internationale de gestion d’actifs basée en France et aux États-Unis, les « sélecteurs de fonds » sont 68% à considérer que les investisseurs individuels ne devraient pas détenir de cryptomonnaies dans leurs portefeuilles, principalement pour des raisons liées à la transparence et à la réglementation.

Engouement des particuliers, pas des banquiers

Sous le terme de « sélecteurs de fonds » il faut comprendre la majorité des professions dédiées à la relation entre les particuliers et leur pactole : les sélectionneurs de fonds des maisons de courtage, des sociétés de conseil financier, des banques privées et d’autres institutions qui analysent et choisissent les investissements que leurs entreprises proposent à leurs clients. Cette étude se base sur les réponses de 141 responsables d’investissement américains dans des entreprises qui gèrent 2 700 milliards de dollars d’actifs clients, rapporte CNBC.

Elon Musk et Super Bowl

Une prudence, voire peut-être une méfiance, qui se retrouve confrontée à l’engouement croissant pour les jetons numériques, en particulier chez les clients les plus jeunes : 40% des experts financiers confirment qu’on les interroge de plus en plus à ce sujet et que les personnes qu’ils conseillent sont de plus en plus nombreuses à vouloir ce lancer dans ce genre d’investissement. Plus de 10% des investisseurs auraient passé le cap, selon des chiffres publiés en août dernier. Un engouement qui ne fait que croître, et qui se retrouve stimulé par les prises de position de célébrités comme Elon Musk, mais aussi par de véritables campagnes publicitaires pour les cryptomonnaies dans le cadre de la grand-messe du sport aux États-Unis, le Super Bowl.

Du côté des professionnels, on craint une sécurité numérique toute relative pour ce genre de placement et un manque apparent de réglementation. 87% d’entre eux ont convenu que les cryptoactifs doivent être plus transparents, et 84% pensent qu’ils auront besoin d’un certain type de surveillance réglementaire, selon l’enquête.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20