‘Une deuxième vague de faillites en 2021’

Isopix

Au total 12.800 entreprises cesseront d’exister en Belgique en 2020, soit 20% de plus qu’en 2019, selon les prévisions de l’assureur-crédit Atradius.

Après un recul du nombre de faillites au premier semestre de 2020, l’assureur-crédit Atradius s’attend à une vague de dépôts de bilan durant la deuxième moitié de l’année. Il table en outre sur la poursuite de ce pic de faillites en 2021.

20% de plus qu’en 2019

Le nombre de faillites a reculé de 30% durant les six premiers mois de l’année par rapport à la même période en 2019. Une diminution toutefois artificielle, souligne Atradius, en raison des mesures prises par les pouvoirs publics afin de contrer l’impact économique de la crise du coronavirus. L’assureur prévoit dès lors que le nombre de faillites en Belgique sera au final plus élevé de 20% en 2020 qu’en 2019.

Les dépôts de bilan étant restés relativement peu nombreux pendant la première partie de l’année, Atradius s’attend à ce que quelque 12.800 entreprises fassent faillite en Belgique cette année, soit une augmentation de plus de 2.000 par rapport à 2019.

2e vague

À moyen terme, l’assureur s’attend à ce que ce pic de faillites se prolonge en 2021, avec plus de 12.000 dépôts de bilan. Atradius prévoit que les secteurs les plus impactés soient l’horeca et le secteur du voyage, touchés de manière particulièrement violente par la crise du coronavirus et par le confinement, ainsi que ceux de l’art et de la culture, du transport et des services aux entreprises.