Les marchés:
Markten inladen...

LUNDI 06 AVR

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Volkswagen accepte un deal pour clore le plus grand procès ‘dieselgate’ en Allemagne

Logo Business AM
Auto

28/02/2020 | Anthony Planus | 4 min de lecture

Le constructeur allemand VW à nouveau sous les projecteurs pour le 'dieselgate' Photo: Sina Schuldt/dpa

Dénouement en vue pour le plus grand procès ‘dieselgate’ en Allemagne: Volkswagen et une association représentant quelque 400.000 clients sont parvenus ce vendredi à un accord, qui pourrait voir le constructeur débourser près d’un milliard d’euros.

‘A l’issue de plusieurs jours de négociation’, les deux parties ‘ont conclu un accord’ a annoncé vendredi le tribunal de Brunswick, où s’était ouverte fin septembre cette méga-audience sur le scandale des moteurs truqués.

Comme ces discussions se sont tenues hors de tout cadre judiciaire, le procès ne peut prendre fin que si les requêtes visant Volkswagen sont retirées.

Les requérants, rassemblés dans cette première ‘procédure modèle’ allemande, similaire à une ‘class action’ à l’américaine, demandent réparation pour leurs voitures équipées de moteurs diesels truqués.

Le groupe automobile est accusé d’avoir délibérément nui à ses clients en installant à leur insu un logiciel faisant paraître les véhicules moins polluants qu’ils ne l’étaient en réalité.

830 millions d’euros

En attendant les détails donnés par les deux parties à 13H00, l’accord pourrait voir Volkswagen rembourser ses clients à hauteur de 830 millions d’euros.

Ce scandale à tiroir remonte à septembre 2015, quand le géant automobile allemand a avoué avoir équipé 11 millions de véhicules de logiciels truqueurs, et hante depuis l’industrie automobile allemande.

Sans résolution amiable, ce premier grand procès de consommateurs en Allemagne devait durer au moins jusqu’en 2023.

Le montant de 830 millions d’euros peut paraître relativement modeste comparé aux 30 milliards d’euros qu’a déjà coûté le dieselgate au constructeur allemand.

L’essentiel de cette somme — frais juridiques, amendes et dédommagements — a pour l’heure été déboursé aux Etats-Unis, notamment pour indemniser les clients pour la reprise de leurs véhicules.

En Allemagne, le constructeur n’a payé jusqu’ici que trois amendes d’un total de 2,3 milliards d’euros et conteste avoir causé des dommages aux automobilistes.

‘Les autres consommateurs européens attendent toujours’

Pour l’organisation de défense des consommateurs Test-Achats, les consommateurs européens doivent être égaux dans ce dossier. ‘Dieselgate est loin d’être un problème uniquement allemand, c’est un problème mondial: les consommateurs américains et australiens ont reçu une compensation, les consommateurs allemands. Et les autres consommateurs européens? Eux, paradoxalement et bizarrement, attendent toujours. C’est inacceptable!’, estime Test-Achats.

‘C’est la raison pour laquelle les différentes organisations belge, italienne, espagnole et portugaise ont dû introduire des class actions dans leur pays respectif (parmi les premières) car leurs membres et les consommateurs concernés doivent recevoir un traitement égal et équitable. Elles se poursuivent donc. Le combat de ces 4 organisations regroupées sous la bannière d’Euroconsumers se poursuit également’, ajoute l’organisation.

Source: Belga


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks