Voici les 7 sites patrimoniaux les plus menacés en Europe

(Dečani Monastery/Europa Nostra)

La fédération européenne du patrimoine culturel Europa Nostra et la Banque européenne d’investissement (BEI) ont publié une liste des sept monuments et sites patrimoniaux les plus menacés d’Europe en 2021. Les sites sélectionnés peuvent bénéficier d’une subvention de la BEI en faveur du patrimoine, d’un montant maximum de 10.000 euros.

‘L’objectif de notre liste des 7 sites les plus menacés en 2021 est de tirer la sonnette d’alarme sur les graves menaces qui pèsent sur eux’, a déclaré Guy Clausse, vice-président d’Europa Nostra, lors d’un événement en ligne. La fédération du patrimoine a sélectionné les 7 sites parmi 12 sites présélectionnés par un panel d’experts internationaux.

Commentant cette annonce, la commissaire européenne Mariya Gabriel (innovation, culture, recherche) a déclaré: ‘Le patrimoine culturel de l’Europe est notre passé, notre présent et notre avenir. Il fait partie de notre identité et rassemble des personnes de tout notre continent autour de valeurs et d’expériences communes. Il est précieux et mérite notre plus grande attention et protection.’

1. Le chemin de fer de l’Achensee, Tyrol, Autriche

Photo: Herbert Ortner

Il s’agit du seul chemin de fer public au monde qui, depuis son ouverture en 1889, utilise encore intégralement le matériel roulant d’un réseau ferroviaire du XIXe siècle. Au printemps 2020, la société Achenseebahn a fait faillite et les subventions promises par le gouvernement provincial du Tyrol n’ont jamais été versées. Le train à crémaillère risque de se dégrader rapidement en raison du manque d’entretien.

2. Le cimetière de Mirogoj, Zagreb, Croatie

Photo: FoxyStranger Kawasaki

Le complexe, construit entre 1876 et 1929, est un bel exemple d’architecture néoclassique européenne. Cependant, en mars et en décembre 2020, la ville de Zagreb a été frappée par deux graves tremblements de terre, qui ont causé de sérieux dégâts au site. Outre les dommages structurels et les fissures, les arcades, les pavillons, l’église, de nombreuses pierres tombales, ainsi que des sculptures ont également été gravement endommagés.

3. Cinq îles du sud de la mer Égée, Grèce

Photo: AP Photo/Dimitri Messinis/Isopix

Les îles d’Amorgos, Kimolos, Kithira, Sikinos et Tinos font partie de ce que l’on appelle l’archipel des Cyclades, qui est un élément essentiel de l’identité grecque et européenne. Mais il existe un projet d’installation d’éoliennes sur ces cinq îles, souvent à côté de sites archéologiques, parfois dans des zones protégées Natura 2000.

4. Giardino Giusti, Vérone, Italie

Photo: Dependability

Le Jardin Giusti date de 1570 et est désormais ouvert au public. Le site est un exemple typique de jardin toscan de la Renaissance et a été préservé dans sa forme originelle jusqu’à ce jour. En 2020, le Giardino Giusti a été frappé par trois violents orages qui ont causé d’importants dégâts. Environ 30 arbres – un tiers du total – et une partie du labyrinthe de buis ont été déracinés, ainsi que plusieurs autres buis du parterre. Trois statues du XVIIe siècle et les systèmes d’irrigation ont également été brisés ou gravement endommagés.

5. Le monastère de Visoki Dečani, Kosovo

Photo: Pudelek/Marcin Szala

Ce monastère orthodoxe serbe, construit durant la première moitié du XIVe siècle, est l’un des plus importants monuments religieux médiévaux d’Europe. Le monastère de Visoki Dečani figure sur la ‘liste du patrimoine mondial en péril’ de l’UNESCO depuis 2006. Le site est protégé 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 par les forces de maintien de la paix de la KFOR, mais l’intégrité du monastère et de ses environs est toujours menacée en raison de problèmes juridiques et institutionnels non résolus.

6. Bureau de poste central, Skopje, Macédoine du Nord

Photo: Blagica Stojcevska/Europa Nostra

Le bureau de poste central, achevé en 1974, représente le style architectural moderniste et brutaliste de l’après-guerre. La puissante structure du bâtiment, faite de béton armé en forme de fleur de lotus, devait symboliser la reconstruction de Skopje après le grave tremblement de terre de 1963. Le bâtiment a survécu à un grave incendie en 2013, mais le vitrage d’origine de son dôme, les peintures murales, le mobilier sur mesure et l’éclairage ont été complètement perdus ou ont subi de graves dommages. Aujourd’hui, le bâtiment tombe en ruine.

7. Chapelle San Juan de Socueva et Ermitage, Cantabrie, Espagne

Photo: Miguel de Arriba/Europa Nostra

San Juan de Socueva est un ancien ermitage et une chapelle situés dans les montagnes rocheuses au sud de la municipalité d’Arredondo, en Cantabrie, dans le nord de l’Espagne. La chapelle, qui date de 660-680 après J.-C., a toujours une fonction religieuse et est profondément ancrée dans la communauté. Cependant, son porche est dans un état de délabrement avancé. De plus, les visiteurs sont libres d’y entrer, et donc de causer des dommages.