Une intelligence artificielle de Google résout une des plus importantes énigmes médicales de ces 50 dernières années

Deepmind, la filiale IA de Google, a réalisé une incroyable percée médicale. Elle a permis de découvrir comment les protéines se comportent dans notre corps, ce qui peut accélérer les solutions pour toutes sortes de maladies.

La façon dont les protéines ‘se replient’ dans notre corps restait un mystère pour la science médicale depuis de nombreuses années. Une énigme cruciale, car ces protéines jouent un rôle important dans le développement des maladies. La compréhension de leur comportement est donc primordiale pour mettre au point des médicaments et vaccins contre le cancer et même contre le Covid-19.

Grâce à son programme AlphaFold, Deepmind a réussi à mettre au point une technique qui permet de déterminer ‘en quelques minutes’ le comportement d’une certaine protéine. Un processus qui prend normalement des années aux scientifiques. Lors d’un test face à des adversaires humains, AlphaFold a prédit avec brio deux tiers des structures protéiques en se basant sur une série d’acides aminés. Les autres équipes, humaines, n’ont réussi à en prédire que 10%.

‘Stupéfiant’

Les scientifiques sont estomaqués. ‘C’est stupéfiant’, a déclaré Venki Ramakrishnan, lauréat du prix Nobel de chimie 2009, au journal britannique The Independent. ‘C’est l’un des plus grands problèmes de la science médicale depuis 50 ans. Et une solution arrive plusieurs décennies plus tôt que ce qu’on espérait . Cela va fondamentalement changer la recherche biologique’.

Basé à Londres, Deepmind fait partie de Google depuis 2014. Parmi ses exploits, l’entreprise peut aussi se targuer d’être devenue maîtresse du jeu de Go. Les joueurs doivent contrôler autant de zones que possible en plaçant des pierres noires et blanches sur un plateau. Celui qui détient le plus de territoires à la fin gagne la partie. Ce jeu est réputé pour être très difficile. Mais en 2017, le programme de Deepmind AlphaGo a battu le champion du monde du jeu de go.

‘Nous sommes surtout connus pour notre travail dans le domaine des jeux, mais il est important de réaliser que ce n’était qu’un tremplin vers des choses bien plus importantes’, a déclaré Demis Hassabis, PDG de Deepmind, lors d’une conférence de presse en ligne lundi. Deepmind va maintenant développer le programme d’étude sur le comportement des protéines repliées et la façon dont elles interagissent avec l’ADN, en menant également des recherches sur le coronavirus.

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20