Un quart des restaurants pense à demander un acompte lors d’une réservation

Quasiment un tiers des clients ne signale pas leur annulation de réservation auprès des restaurants, indique une enquête du Syndicat neutre pour indépendants à laquelle ont participé 453 restaurants. Ce genre de comportement diminue les revenus des restos étant donné qu’ils calculent le nombre d’ingrédients et le nombre de personnel sur base des réservations. Par conséquent, quelques restaurants étoilés demandent un acompte lors d’une réservation. Les restaurants que le SNI a interrogés n’appliquent pas cette méthode, mais un quart y songe. Néanmoins, trois quarts des restaurants pensent qu’il s’agit d’une mesure qui effraie le consommateur.

D’une enquête du SNI, il ressort que 5% des réservations ne sont pas respectées. Selon cette même étude, 50% des clients d’un restaurant réservent leur table à l’avance, mais 30% des clients ne signalent pas leur annulation de réservation. Cela est très désagréable pour les patrons de restaurant étant donné qu’ils calculent le nombre d’ingrédients et le nombre de personnel sur base des réservations.

Quelques restaurants avec une ou plusieurs étoiles Michelin demandent un acompte lorsqu’un client réserve une table. L’enquête du SNI démontre qu’un quart des restaurants songe à appliquer un système semblable. « Des réservations qui ne sont pas annulées font vraiment mal financièrement aux restaurants. La crise et le nombre très élevé des faillites dans le secteur horeca font que chaque réservation qui n’est pas annulée en est une de trop », commente Christine Mattheeuws, présidente du SNI. 369 entreprises du secteur horeca ont fait faillite pendant les mois de janvier et de février, c’est ce qui ressort des chiffres du bureau d’informations commerciales Graydon. Au total 2.070 entreprises ont fait faillite pendant cette période, ce qui signifie que les faillites dans l’horeca représentent 18% du nombre total des faillites.

Néanmoins, 75% des restaurants n’ont pas l’intention de commencer avec un système d’acompte. Selon la moitié des restos qui ne veulent pas de cette méthode, il s’agit d’une méthode qui effraie les clients. Un quart des restaurants pense que seuls les restos étoilés peuvent prendre une telle mesure. Actuellement, 72% des restaurants demandent un numéro de téléphone quand quelqu’un réserve une table pour éventuellement vérifier si le client n’a pas oublié sa réservation.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20