Un curieux recensement qui pose trop de questions

On ne sait pas s’il s’agit d’un canular, ou d’une tentative de satire, mais des habitants de la Hesse, de la Basse Saxe et de Berlin ont reçu de curieux faux formulaires de recensement dans leurs boites aux lettres.

Ressemblant en tous points au véritable document officiel, le formulaire amène très vite ses lecteurs à se poser des questions… à propos des questions posées. Les premières questions sont normales, puis le formulaire effectue des incursions qui dérivent de plus en plus vers la sphère privée. « Quelles sont les dogues que vous prenez? » y lit-on. Parmi les réponses proposées sous forme de cases à cocher, on trouve le cannabis ou le LSD. Une autre question complète ce tour d’horizon « médical » : « Avez-vous eu recours à des chirurgies d’augmentation du pénis ou de la poitrine ? »

« Ces questions sont entièrement fictives, nous ne demanderions jamais rien de tel », s’indigne Klaus Voy, le Responsable de Projet du Recensement au bureau des Statistiques de Brandebourg-Berlin. « Ceux qui s’opposent au recensement auraient peut-être préféré que nous posions ce type de questions, cela aurait mis de l’eau dans leur moulin », commente-t-il.

Des associations accusent en effet le recensement officiel de dépasser le cadre de la législation européenne avec des questions concernant l’appartenance ethnique et la religion.