UE: ‘Les incendies de forêt indonésiens plus dévastateurs qu’en Amazonie’

Les incendies qui ont détruit une grande partie des forêts tropicales d’Indonésie ont émis cette année plus de dioxyde de carbone que les feux similaires en Amazonie.

L’étude du Copernicus Atmosphere Monitoring Service, sur une initiative de la Commission européenne, ont de quoi surprendre. Les incendies qui ont recouvert certaines parties de l’Asie du Sud-Est d’épais nuages de cendres et de fumée, pourraient avoir produit l’équivalent de 709 millions de tonnes de dioxyde de carbone à la mi-novembre. Des conséquences plus dévastatrices que les feux qui ont eu lieu en Amazonie et qui ont été très médiatisés.

Cela équivaut à peu près à la totalité des émissions annuelles de dioxyde de carbone d’un pays comme le Canada. Selon Copernicus, les émissions indonésiennes étaient ainsi supérieures de 22 % à l’impact des incendies dans la forêt amazonienne.

Les agriculteurs

Les incendies indonésiens, déclenchés principalement par des agriculteurs qui veulent défricher des champs, s’étendent sur une distance de plus de 4 000 kilomètres. Les zones les plus touchées se trouvent sur les îles de Sumatra et de Bornéo.

Les dégâts ont été aggravés par une sécheresse prolongée, due à une activité plus faible du phénomène météorologique El Niño. En conséquence, la saison des pluies annuelle a commencé avec un retard considérable.

Les nuages de fumée des incendies ont perturbé la circulation aérienne dans la région. Des milliers d’habitants de la région ont été touchés par des maladies respiratoires.

‘Les incendies en Indonésie ont eu une intensité énorme’, rapporte Copernicus. Il a également fallu établir que les émissions étaient beaucoup plus élevées que la moyenne des seize dernières années.

L’institution ajoute cependant qu’il est difficile de faire des comparaisons directes entre les incendies en Indonésie et en Amazonie. Après tout, il y a différentes végétations. D’autres types de combustibles sont également mentionnés.

Records

Les incendies en Amazonie ont atteint un niveau record cette année. Un rapport de l’Institut national brésilien de recherche spatiale indique une augmentation de 84 % par rapport à l’année dernière.

En Indonésie, le plus haut niveau d’émissions a été enregistré en quatre ans. À l’époque, il y avait 1 286 mégatonnes d’équivalent en dioxyde de carbone.

Selon les estimations du gouvernement indonésien, les incendies ont détruit il y a quatre ans une superficie de 2,6 millions d’hectares. Cela a coûté au pays 16 milliards de dollars en pertes économiques. Cette année, plus de 850 000 hectares ont été perdus.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20