La Turquie bloque toujours l’adhésion à l’OTAN de la Suède et de la Finlande : le président Erdogan souhaite que les deux pays prennent d’abord des « mesures concrètes »

Le président turc Recep Tayyip Erdogan déclare que la Suède et la Finlande doivent faire davantage pour le convaincre que les deux pays peuvent rejoindre l’OTAN.

Pourquoi est-ce important ?

En réponse à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, la Suède et la Finlande ont mis fin à leur non-alignement militaire de longue date. En mai, les deux pays ont demandé à adhérer à l'OTAN, mais la Turquie refuse toujours d'approuver leur demande.

Dans l'actualité : Lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre suédois Ulf Kristersson, Erdogan a salué la récente décision de la Suède de lever un embargo sur les armes à destination de la Turquie. Toutefois, le Turc a déclaré qu'il s'attendait à ce qu'elle prenne des "mesures concrètes" d'ici la fin du mois de novembre, afin de mettre pleinement en œuvre les engagements qu'elle a pris.

  • "La Suède veut rejoindre l'OTAN pour sa propre sécurité et nous voulons
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20