L’ensemble des vols américains momentanément cloués au sol : le trafic peut reprendre

L’Administration fédérale de l’aviation (FAA) immobilise pour l’instant tous les vols américains après une erreur de système dans tout le pays. On ne sait pas encore quand le trafic aérien pourra reprendre.

Mise à jour (15h16, heure belge) : La FAA a indiqué sur Twitter que le problème avait été résolu et que le trafic pouvait reprendre : « Les opérations normales de trafic aérien reprennent progressivement à travers les États-Unis après une panne nocturne du système d’avis aux missions aériennes qui fournit des informations de sécurité aux équipages de conduite. L’arrêt au sol a été levé. Nous continuons à rechercher la cause du problème initial ».

L’actualité : Le centre de commandement du système de contrôle du trafic aérien signale sur son site web que le système de notification des missions aériennes (NOTAM) est tombé en panne.

  • Les NOTAM sont le système conçu pour avertir les pilotes et les autres personnels de l’aviation des dangers potentiels et les prévenir lorsque les informations sont mises à jour. Selon CNBC, un tel document est extrêmement détaillé, et peut contenir jusqu’à 200 pages d’informations, pour des vols internationaux lointains.
  • Ce système est maintenant hors service, la raison n’a pas été donnée par la FAA. Elle n’a pas non plus pu dire quand le problème sera réglé. « Les techniciens travaillent actuellement d’arrache-pied pour réparer le système », écrit la FAA sur son site web.
  • Tant que le problème ne sera pas réparé, les compagnies aériennes adoptent une approche de précaution et ne laissent pas décoller les avions. Entre-temps, plus de 1.000 vols ont déjà été retardés. 93 ont été annulés. C’est ce que rapporte FlightAware.com, un site web qui recense quotidiennement le nombre de vols retardés ou annulés dans le monde.
  • Au total, 21.464 vols devaient décoller des aéroports américains aujourd’hui, a indiqué Aviation24, sur la base d’informations fournies par Cirium. Ensemble, ces vols représentent près de trois millions de sièges passagers disponibles.
  • Sur Twitter, la FAA a indiqué avoir « ordonné aux compagnies aériennes de suspendre tous les départs intérieurs jusqu’à 9 h, heure de l’Est, pour permettre à l’agence de valider l’intégrité des informations de vol et de sécurité. »
    • Certains aéroports, dont le Newark Liberty International Airport (New York) et l’Atlanta Airport, pourraient être autorisés à reprendre leur trafic aérien avant 9h, heure de l’Est, a indiqué la FAA.

Pas de danger pour les vols en cours

Toujours sur Twitter, l’Administration fédérale de l’aviation s’est voulue rassurante concernant les avions déjà dans le ciel et a assuré qu’ils ne courraient aucun danger suite au dysfonctionnement du système.

« Tous les vols actuellement dans le ciel peuvent atterrir en toute sécurité. Les pilotes vérifient le système NOTAM avant de voler », a ainsi indiqué la FAA. « Un avis aux missions aériennes avertit les pilotes des pistes fermées, des pannes d’équipement et d’autres dangers potentiels le long d’un itinéraire de vol ou à un endroit qui pourrait affecter le vol. »

(JM)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20