TerraFarms: ces conteneurs maritimes sont de véritables fermes intérieures

En tant qu’entreprises agricoles depetites dimensions, les conteneurs peuvent garantir dans le mondeentier un approvisionnement en nourriture, explique l’entreprise LocalRoots. Local Roots adéveloppé une technologie qui adapte des conteneurs maritimes àla culture de divers légumes. Ces conteneurs nommés « TerraFarms »,véritables fermes d’intérieur sont mis à la dispositiond’associations qui aspirent à une agriculture à caractère plusdurable.

Les conteneurs de Local Roots peuvent situés dansl’environnement proche du consommateur, ce qui permet ainsi uneproduction sur place, une réduction des rejets et une économie surles frais de transports de nourriture sur de longues distances.

Enoutre, les cultures ne subissent pas les caprices de la météo etl’impact de l’agriculture sur l’environnement est sensiblementréduit. Grâce à cette technique, les agriculteurs peuvent cultiverleurs produits toute l’année dans les zones urbaines, surveillerleur évolution grâce à des capteurs intégrés et livrer fruits etlégumes dans les heures qui suivent une récolte.

Durabilité

« Chaque conteneur peut produireenviron 4.000 têtes de laitue tous les dix jours”, explique  Eric Ellestad, co-fondateur de Local Roots. Un conteneur peutgarantir la récolte de plus de deux hectares d’agriculturetraditionnelle. La start-up affirme par ailleurs qu’en rapprochantla ferme du consommateur, elle est en mesure de réduire leskilomètres parcourus pour le transport d’aliments de 93%.

En outre, les conteneurs sont équipésde toute la technologie nécessaire pour garantir une récolte sûreet constante. Des senseurs veillent sans arrêt à un éclairage LEDet à un chauffage constants au sein du conteneur afin de pouvoircompter sur une récolte optimale. « Cette solution agricole nous permetd’obtenir des rendements constants, d’éliminer la volatilité de lachaîne d’approvisionnement tout en maintenant l’excellence en termesde qualité et de goût », précise Local Roots.

Sur le plan écologique aussi, LocalRoots offre de nombreux avantages. En effet, aucun engrais, aucunpesticide et aucun insecticide n’est employé. Ce n’est pasnécessaire dans le milieu clos et contrôlé d’un TerraFarm. Laculture n’a également besoin que de 100 litres d’eau par jourpour progresser, soit 99% d’eau en moins que dans l’agricultureconventionnelle,

Café

Ellestad fait également remarquer queles cultures dans un TerraFarm se développent plus vite que dansl’agriculture traditionnelle. Le processus de croissance dans unTerraFarm est surveillé à distance par des équipes despécialistes. Une nouvelle récolte de salade est garantie tous les30 jours. En mode traditionnel, il faut 60 jours. L’intention est entre autres de placerles TerraFarms près de divers points de consommation tels que lesgrossistes, les restaurants et les entreprises. Parmi les clients deLocal Roots, on trouve notamment SpaceX, la société aérospatialed’Elon Musk.

Les Nations Unies se préparentégalement à tester les Terra Farms sur le terrain. Les conteneurspeuvent en effet fournir de la nourriture dans le monde entier. Cettesolution constitue un avantage considérable dans des régions où lasanté de la population souffre d’un régime trop faible. A terme, des possibilités existeraientégalement dans la navigation spatiale. Parallèlement, on évoqueaussi la possibilité d’agir sur des cultures menacées par lechangement climatique, comme le café.