Tensions avec l’Ukraine: « Le compte à rebours commence », prévient la Russie

Pour la Russie, le temps des négociations sur la question de l’Ukraine est passé. C’est ce qu’affirme Konstantin Gavrilov, chef de la délégation russe aux négociations sur la sécurité militaire et la maîtrise des armements à Vienne. « L’heure de vérité a sonné pour que l’Occident accepte nos propositions. Sinon, nous trouverons d’autres moyens d’assurer notre sécurité. Le compte à rebours commence », a déclaré M. Gavrilov.

C’est ce qu’a rapporté l’agence de presse russe TASS. La réunion était organisée par l’OSCE, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.

Peu de temps après les déclarations de M. Gavrilov, le président américain Joe Biden a tenu sa première conférence de presse de 2022. Il a déclaré que, si la Russie devait envahir l’Ukraine, « les sanctions seraient sans précédent ». Il a ensuite fait une distinction entre « une petite invasion » et une véritable invasion. Fait remarquable, il ne parle pas d’un conflit militaire en cas d’invasion de l’Ukraine, il en resterait donc aux sanctions (économiques).

Précisions américaines

Plus tard, la Maison-Blanche a publié un communiqué de presse destiné à clarifier les déclarations de M. Biden : « Le président Biden a été clair avec le président russe : si les troupes russes franchissent la frontière de l’Ukraine, cela sera considéré comme une nouvelle invasion, et une réponse rapide, sérieuse et concertée des États-Unis et de leurs alliés suivra. »

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20