Les taux d’intérêt pourraient rester élevés jusqu’en 2025, craint l’OCDE, à contre-courant de ce qu’espèrent les marchés financiers

On connaitra cette semaine les chiffres de l'inflation européenne. Celle-ci semblait frôler l'objectif des 2% le mois passé, ce qui avait justifié la pause tant attendue. Les investisseurs voyaient déjà les taux baisser au premier semestre 2024. Pas si vite, met en garde l'OCDE.

Le contexte : les chiffres de l'inflation pour la zone euro seront publiés ce jeudi. Celle-ci était encore de 2.9 % en octobre dernier, donc sur la bonne voie. Mais un léger rebond n'est pas impossible, prov

Cet article est uniquement disponible pour nos abonnés Premium
Accédez à trois articles gratuits par mois !
Business AM est le média belge qui vulgarise l’économie. Rejoignez notre communauté de plusieurs millions de lecteurs chaque mois.
Oui, je veux avoir accès à 3 articles Premium
Vous préférez vous abonner tout de suite ? Cliquez ici
Déjà abonné? Connectez-vous et recevez l’accès à tous nos articles Premium.
Plus d'articles Premium
Plus