Les minutes de la Fed ne laissent planer aucun doute : la baisse des taux n’est pas pour tout de suite

Lors de la dernière réunion sur les taux d’intérêt, les membres du conseil d’administration de la Réserve fédérale ont appuyé sur le bouton « pause » pour la deuxième fois consécutive. Le marché a interprété cette décision comme un signal indiquant qu’une première baisse des taux se rapprochait. Mais ce revirement n’est pas pour tout de suite, comme le révèlent les procès-verbaux de la réunion d’octobre.

Pourquoi est-ce important ?

Au cours de l’année écoulée, la Réserve fédérale a considérablement augmenté les taux d'intérêt pour tempérer l'inflation. Bien que les hausses de prix aient commencé à s'affaiblir, la banque centrale juge qu'il est encore trop tôt pour crier victoire. On craint que l'inflation reste au-dessus du niveau souhaité pendant un certain temps. La Fed vise une dévaluation monétaire de 2 %.

Dans l'actualité : lors de la dernière réunion de la Fed, il y avait peu d'enthousiasme à l'idée de baisser les taux dans un avenir proche, selon les minutes.

  • Selon les membres du conseil d'administration, les taux d'intérêt doivent rester suffisamment élevés pendant une période prolongée pour faire baisser l'inflation à 2 %. Les prix à la consommation aux États-Unis ont augmenté de 3,2 % en moyenne en octobre.
    • De nouvelles hausses de taux d'intérêt ne sont certainement
Cet article est uniquement disponible pour nos abonnés Premium
Accédez à trois articles gratuits par mois !
Business AM est le média belge qui vulgarise l’économie. Rejoignez notre communauté de plusieurs millions de lecteurs chaque mois.
Oui, je veux avoir accès à 3 articles Premium
Vous préférez vous abonner tout de suite ? Cliquez ici
Déjà abonné? Connectez-vous et recevez l’accès à tous nos articles Premium.
Plus d'articles Premium
Plus