Steve Bannon, l’ancien super-conseiller de Trump, a été arrêté

Steve Bannon (EPA-EFE/Terje Pedersen NORWAY OUT)

Plusieurs médias américains font état de l’arrestation du sulfureux Steve Bannon. Il est soupçonné d’avoir détourné de l’argent collecté pour la construction du fameux mur entre les États-Unis et le Mexique.

Outre Bannon, trois autres suspects ont été arrêtés, a déclaré le procureur de New York dans un communiqué de presse. Ils auraient mis ‘des centaines de milliers de dollars’ provenant ‘centaines de milliers de donateurs’ dans leurs poches. Les victimes pensaient que leur argent était utilisé pour financer le mur frontalier entre les États-Unis et le Mexique, une promesse de camapgne de Donald Trump. Via un financement participatif en ligne – We Build The Wall – qui a levé pas moins de 25 millions de dollars.

Selon le ministère américain de la Justice, Bannon a détourné plus d’un million de dollars, couvrant diverses dépenses personnelles. L’Américain de 66 ans comparaîtra prochainement devant le tribunal et sera inculpé pour fraude et blanchiment d’argent. Cela pourrait le conduire à une peine de prison allant jusqu’à 40 ans.

L’homme d’affaires et ancien militaire Steve Bannon a supervisé la campagne électorale de Trump et est devenu l’un des principaux conseillers de la Maison Blanche. Pendant un certain temps, il a été considéré comme l’une des figures les plus puissantes et les plus influentes de la politique américaine, mais en 2017, Bannon est tombé en disgrâce du président. Fin août de cette année-là, il a démissionné ‘d’un commun accord’? Non sans avoir taclé le milliardaire dans un magazine quelques jours plus tard: ‘la présidence de Trump était terminée’.