Souriez! Comment les stars et les paparazzi sont de mèche pour les photos, et le prix de la part de gloire…

Souvent associés avec les tabloïds sulfureux, les paparazzi sont généralement présentés comme ce que la presse fait de pire, mais finalement, nous savons peu de choses sur eux. Cependant, lorsqu’on étudie la question, on se rend compte qu’en fait de célébrités piégées par des paparazzi qui encaissent ensuite des montants record, il est plutôt question de petits arrangements entre les stars et les photographes.

Au cours des dernières années, les prix pour les photos se sont pratiquement effondrés. L’époque où un cliché exclusif se faisait payer 60.000 euros est révolue. Selon David Sims, qui dirige l’agence de photos World Entertainment News Network, le barème des prix s’établit ainsi :

  • 500 euros pour une photo non-exclusive pour la une d’un journal
  • 240 à 425 euros pour une photo non-exclusive en couverture de magazine
  • 2500 à 3500 euros pour des photos exclusives ou avec une valeur particulière (une célébrité qui fait du shopping avec son nouveau petit ami)
  • 6000 euros pour une photo exclusive avec une information nouvelle qui a de la valeur (une célébrité qui s’est fait faire des injections de botox évidentes sur le cliché). Ce dernier montant peut être doublé lorsque la même photo est vendue à un journal et à un magazine, du moment que les deux ne paraissent pas le même jour.

Bien qu’on en parle très peu, les agences travaillent parfois directement avec les célébrités et elles se partagent les recettes des photos. Souvent, ce sont des personnes de l’entourage des stars qui agissent comme intermédiaires. En arrangeant ces photos, les stars peuvent contrôler les images qui sont véhiculées et elles peuvent empêcher la publication des clichés qui ne les avantagent pas. Ainsi s’expliquent les photos de célébrités souriantes en bikini qui les mettent si bien en valeur…

En général, le partage des gains est de 50/50, mais certaines stars peuvent être plus gloutonnes et réclamer 90% du butin. La plupart du temps, ce n’est pas la star elle-même, mais l’intermédiaire – la maquilleuse ou le chauffeur – qui a vendu la mèche, qui gagne l’argent. Un photographe peut payer pour obtenir un horaire d’arrivée à un aéroport… pour découvrir le moment venu qu’il n’est pas le seul sur l’affaire et que 9 autres de ses confrères ont aussi payé pour cette information.

Et pourtant, ces montants sont de l’argent de poche pour ces célébrités qui peuvent gagner bien plus en faisant la promotion indirecte des produits. Une star gagnera 3500 euros pour une photo exclusive, mais si elle arbore le sac à main de créateur ou le nouveau modèle de voiture d’un grand  constructeur, l’image peut potentiellement lui rapporter des millions.

Plus
Lire plus...
Marchés