La Serbie et le Kosovo ne parviennent pas à un accord sur les plaques d’immatriculation, ce qui fait (à nouveau) craindre une escalade

Les relations entre la Serbie et le Kosovo ne semblent pas vouloir s’améliorer de sitôt. Un conflit est dans l’air depuis plusieurs mois, et les esprits ne semblent pas près de s’apaiser.

Pourquoi est-ce important ?

Avec la guerre en Ukraine, l'Union européenne a été confrontée à la première guerre à ses frontières depuis plusieurs décennies. Un conflit entre le Kosovo et la Serbie ne fera qu'accroître la pression sur l'Union, notamment parce que ce sont des pays candidats. Elle pourrait également entraîner l'OTAN dans un conflit sur le sol européen.

L'actualité : La Serbie et le Kosovo sont sur une trajectoire de collision. A l'origine, un conflit sur les plaques d'immatriculation.

  • Le Kosovo souhaite que les Serbes de souche vivant dans le pays échangent leurs plaques d'immatriculation serbes contre des plaques kosovares. La loi a déjà suscité de vives protestations. Le président du Kosovo, Alban Kurti, et Aleksandar Vucic, son homologue serbe, ont dû s'asseoir autour de la table pour trouver une solution.
  • Ces réunions
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20