Les marchés:
Markten inladen...

VENDREDI 10 JUIL

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Se protéger des ondes 5G… À tout prix

Logo Business AM
Tech

28/05/2020 | Kathy De Schrijver | 4 min de lecture

Isopix

Les détracteurs de la 5G sont nombreux. Ils considèrent que les ondes générées par cette technologie sont dangereuses pour la santé. Mais malgré leurs craintes, le réseau commence bel et bien à se développer. De quoi inspirer certaines sociétés qui proposent de plus en plus de gadgets pour s’en prémunir.

Les technologies anti-ondes ne sont pas nouvelles. On en trouve de tous les types: patch, étui à GSM, bracelets, etc. Tous ces objets sont censés vous protéger des ondes électromagnétiques émises et reçues par les téléphones portables, les bornes wifi et toutes les technologies connectées de manière générale. Car selon certaines études, ces ondes seraient potentiellement cancérigènes.

Le dernier gadget en date est une clef USB de la marque 5GBioShield, qui coûte la modique somme de… 335 euros. Pour justifier un tel prix, la marque vante une technologie quantique révolutionnaire qui ‘équilibre et ré-harmonise les fréquences dérangeantes’. Elle formerait ainsi un dôme autour de l’utilisateur afin des le protéger des ondes néfastes.

5G Bioshield

Mais comme de nombreux objets de ce type, son utilité est fortement contestée. Selon la BBC, il y a même de grandes chances qu’il s’agisse d’une simple clef USB achetée en Chine pour 5 dollars. Après avoir été démonté, le chose qui différait avec les produits chinois était un petit autocollant rond qui n’avait vraiment rien de particulier. Si tout semble à croire que c’est de la publicité mensongère. L’entreprise, contactée par le média, continue d’affirmer qu’elle a fait des recherches poussées et qu’elle a des preuves de l’efficacité, mais qu’elle ne peut pas les dévoiler.

Petit Bateau

Il est toutefois clair que le marché des produits anti-ondes a un bel avenir devant lui au vu des nombreuses personnes qui militent contre la 5G. De nombreuses sociétés cherchent déjà à gagner des parts de ce marché.

La marque Petit Bateau avait commercialisé l’année passée un bonnet et une couverture pour protéger les bébés des ondes. Ces accessoires qui coûtent respectivement 25,90 euros et 99 euros, peuvent, selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’environnement en France, réduire ‘faiblement et très localement l’exposition d’une personne aux champs électromagnétiques’. Certains objets anti-onde ne mentent donc pas sur leur utilité. Mais on reste bien loin des 99,5% des ondes bloquées promises par Petit Bateau.

Sur le marché, tout n’est pas à jeter, mais il ne faut toutefois pas imaginer des objets révolutionnaires anti-ondes. Eviter les accessoires connectés ou utiliser le mode avion restent encore les meilleures manières de réduire l’absorption des ondes.

Source: BBC


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks