Scandale Wirecard: fraude, manipulation et désormais délit d’initié pour l’ex-CEO

Markus Braun, ex-CEO de Wirecard. – Isopix

Le gendarme boursier allemand Bafin soupçonne l’ancien responsable de Wirecard, Marcus Braun, de délit d’initié.

Marcus Braun aurait vendu pour quelque 6,6 millions d’actions Wirecard le 24 juin, la veille de l’introduction par Wirecard d’une demande de protection contre ses créanciers.

M. Braun dément ces accusations par la voie de ses avocats.

Bafin a transmis son enquête à la justice munichoise, a confirmé un porte-parole du régulateur.

L’action à la dérive

Marcus Braun a été arrêté l’an dernier pour fraude et manipulation des marchés. Il a été libéré sous caution. L’homme était jusqu’à la mi-juin CEO du prestataire de services de paiement allemand et en était le principal actionnaire via un holding.

Mais l’Autrichien a entre-temps vendu une bonne partie de sa participation et Bafin se penche aujourd’hui sur ces transactions.

Depuis que le scandale a éclaté, le cours de l’action s’est effondré.