Fin du suspense: voici la remplaçante de Sammy Mahdi comme secrétaire d’Etat à l’Asile et à la migration

Sammy Mahdi a été élu président du cd&v ce samedi, laissant ainsi son poste de secrétaire d’Etat à l’Asile et à la migration libre. Son parti a désormais choisi sa successeuse : il s’agit de Nicole De Moor, son ancienne cheffe de cabinet.

Nicole de Moor, originaire de Saint-Gilles-Waes (Flandre orientale), a 38 ans et aura également, comme son prédécesseur, la Loterie nationale dans son portefeuille.

« En Flandre orientale, Sammy Mahdi renforce maintenant le cd&v avec la promotion de Nicole De Moor de cheffe de cabinet à nouvelle secrétaire d’Etat et figure de proue.
C’était nécessaire dans une province qui, à part Vincent Van Peteghem, n’avait plus de véritable leader », analyse Wouter Verschelden, journaliste politique pour Business AM, sur Twitter.

« Expérience et innovation »

« Nicole de Moor, c’est l’expérience et l’innovation en une seule personne », explique Mahdi dans un communiqué. « Elle est un nouveau visage pour le grand public, mais dans les coulisses, elle a déjà beaucoup de kilomètres au compteur. Nicole est l’experte par excellence en migration de la Rue de la Loi.

Elle a commencé sa carrière auprès de l’actuelle Agentschap Inburgering en Integratie (agence de l’intégration), un organisme dépendant du gouvernement flamand, puis a fait un doctorat en droit à l’Université de Gand, au sujet des migrations. Elle a ensuite rejoint le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides, avant de faire ses premiers pas en politique : dès 2014 elle a été spécialiste des migrations au sein des cabinets de Kris Peeters, Nathalie Muylle et Koen Geens, rappelle De Morgen.

« Je suis extrêmement honoré de me voir confier cette tâche », réagit la principale intéressée. « Je suis par nature une personne très engagée et je suis convaincu que la vision de cd&v et de Sammy de notre société est la bonne. Nous voulons une politique migratoire organisée avec des règles claires. Jusqu’à récemment, je le faisais principalement en coulisses. Je continuerai à travailler à l’élaboration d’une politique migratoire ferme mais équitable, mais à partir de maintenant, je le ferai depuis le devant de la scène. »

La nouvelle secrétaire d’Etat sera présentée officiellement mardi. Elle reprendra en main un poste qui a été marqué par de récentes affaires judiciaires : mise en cause pour non-respect du droit à l’accueil pour Sammy Mahdi, et mise en cause pour trafic de visas humanitaires pour Theo Francken (N-VA), en poste lors de la législature précédente.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20