Quels signes permettent de reconnaître qu’une personne est en train de se noyer?

[PICTURE|sitelpic]

Dans la plupart des cas de noyades d’enfants, des adultes se baignent à proximité, mais ils ne réalisent pas que l’enfant est en détresse, explique Mario Vittone de Slate. La raison, c’est qu’une noyade réelle ne ressemble guère à la façon dont elle est présentée à la télévision. Il n’y a pas de cris, ni de battements frénétiques des bras dans l’eau. Au contraire, une noyade est trompeusement silencieuse. Aux États-Unis, la noyade est la seconde cause de mortalité des enfants de moins de 16 ans, après les accidents de la circulation. Dans 375 cas sur 750 cas de noyades d’enfants annuels aux Etats-Unis, un adulte se trouvait à proximité, sans comprendre ce qui se passait.

Le Docteur A. Pia a décrit « The Instinctive Drowning Response » (la réaction instinctive à la noyade), une série d’indications qui permettent de reconnaitre une situation de noyade :

✔ La personne qui se noie est physiologiquement incapable d’appeler à l’aide à haute voix. Notre système respiratoire est d’abord conçu pour nous permettre de respirer, et la fonction de la parole n’est qu’une fonction secondaire. La respiration est prioritaire.

✔ Le laps de temps au cours duquel elle peut maintenir sa bouche au dessus de la surface de l’eau est trop court pour lui permettre d’inhaler, d’exhaler, puis de crier, avant qu’elle ne soit à nouveau happée par le fond, sous le niveau de la surface.

✔ La personne qui se noie ne peut agiter les bras pour appeler à l’aide, parce qu’instinctivement, elle étend ses bras sur le côté et tente de pousser sur la surface de l’eau pour se maintenir en surface et pouvoir respirer.

✔ La personne qui se noie ne peut contrôler ses mouvements. Il lui est physiologiquement impossible de faire des mouvements avec les bras, d’appeler à l’aide, ou de nager vers une bouée ou un sauveteur, par exemple .

✔ Une personne qui se noie reste dans une posture verticale, et sans secours, l’immersion définitive ne met que 20 à 60 secondes à survenir après les premiers signes de détresse.

D’autres signes réclament une attention spéciale :

✔ Lorsque le niveau de la tête est bas sur l’eau, et que la bouche affleure la surface de l’eau.

✔ lorsque la tête est renversée en arrière, et que la bouche est ouverte.

✔ Les yeux sont vitreux, ou absents, ils ne semblent plus regarder.

✔ Les cheveux couvrent le front et les yeux.

✔ La personne n’utilise plus ses jambes et elle se tient verticalement dans l’eau.

✔ La personne est en hyperventilation, ou sa respiration est entrecoupée.

✔ Elle semble vouloir nager vers une direction particulière sans succès.

✔ Elle essaye de se mettre sur le dos.

✔ On dirait qu’elle grimpe à une échelle invisible.

Parfois, l’indication la plus sûre que quelqu’un est en train de se noyer est que cette personne n’a pas l’air de se noyer. Elle semble faire du surplace dans l’eau et regarder vers le ciel. Il faut alors lui demander si tout va bien. Sans réponse, à part un regard inexpressif, vous avez 30 secondes pour agir. Parents, les enfants sont normalement bruyants dans l’eau. S’ils deviennent silencieux, il faut s’en inquiéter. 

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20