30 ans après sa création, Erasmus est l’une des réussites de l’UE

Le programme Erasmus, qui fête son 30e anniversaire, est l’un des plus grands succès de l’Union Européenne. Le programme, qui a donné l’opportunité à des jeunes de poursuivre leurs études à l’étranger au cours des 3 dernières décennies, a permis à 3,3 millions d’étudiants de partir à l’étranger dans 33 pays et 169 pays nations partenaires. Initialement, le programme Erasmus était destiné aux étudiants des 11 pays européens participants, à qui l’on donnait l’opportunité d’étudier une année à l’étranger. Depuis lors, l’offre a été en constante expansion.Une mission à l’étranger aura un impact positif sur les compétences personnelles. Les jeunes qui ont profité du programme Erasmus ont une plus grande confiance dans leur pays et sont en meilleure position pour résoudre des problèmes et s’adapter plus facilement à l’évolution de leur monde.Ce sont des compétences que 93 % des recruteurs souhaitent trouver dans les candidats. Erasmus a également apporté une contribution importante pour les possibilités d’emploi des jeunes européens.

Les bébés Erasmus

L’Espagne est la destination la plus populaire pour les étudiant Erasmus, en raison de son faible coût de la vie et de ses conditions climatiques favorables,. Elle est suivie par la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Certains craignent donc que le brexit ait un impact négatif sur le programme.Loren Griffith, directeur de la stratégie internationale à l’université d’Oxford, reconnaît que la perte d’Erasmus pourrait être une une bataille majeure pour les universités britanniques.Jo Johnson, ministre britannique pour les universités, a annoncé que les règles resteraient inchangées jusqu’à nouvel ordre pour les étudiants de l’union européenne. Cependant, il reste préoccupé pour l’avenir.Le programme a eu des effets secondaires notables, tels que le phénomène des « bébés Erasmus ». Sur une période de 30 ans, plus d’un million de bébés ont été conçus lors d’un projet d’études à l’étranger de l’un des parents.