Pourquoi les Etats Unis ont-ils une espérance de vie moins bonne que celle des autres pays occidentaux?

De nouvelles données concernant l’espérance de vie indiquent que les Etats Unis se classent 38èmes mondiaux, derrière des pays comme le Canada, le Royaume Uni et l’Australie. De plus, l’espérance de vie n’augmente pas aussi vite aux Etats Unis que dans les autres pays, et l’écart se creuse. Pourquoi ?

Le pays souffre des facteurs les plus couramment cités lorsque l’on évoque la mortalité prématurée : obésité, tabagisme, tension artérielle, etc. Mais les Etats Unis sont très vastes, et il existe de grandes disparités selon les Etats. Au Mississipi, l’espérance de vie des hommes chute à 67 ans, derrière des pays comme les Philippines. Et en Floride, les femmes vivent aussi longtemps que les Japonaises, qui se trouvent en haut du palmarès. Pour le professeur Danny Dorling, professeur de géographie humaine à l’Université de Sheffield, c’est précisément cette inégalité qui donne la clé de l’énigme, parce qu’il estime que c’est la distribution de la richesse qui conditionne l’espérance de vie. Les sociétés plus égalitaires assureraient une espérance de vie plus longue.

Le stress est invoqué : dans des sociétés moins équitables, les gens sont usés plus rapidement. La répartition des dépenses de santé est un second facteur. Au Etats Unis, les plus grosses dépenses de santé sont consacrées en faveur de ceux qui jouissent d’une meilleure santé. Dans un pays riche plus inégalitaire, plus de médecins sont occupés avec des actes médicaux qui ne soignent pas, comme la chirurgie esthétique. Et les riches en sont également victimes, parce que dans un système plus égalitaire, les riches ont moins d’interventions, et ils vivent plus longtemps. « Je ne suggère pas que c’est délibéré, mais on gagne plus d’argent sur un patient qui dépense plus sur plusieurs médicaments et opérations exploratoires que sur quelqu’un qui vit avec moins d’interventions ».

Svetlana Ukraintseva, chercheur à l’Université de Duke University en Caroline du Nord, indique si on l’examine par tranche d’âge, les Etats Unis ont de bons scores en matière d’espérance de vie sur les plus de 65 ans. Les Américains plus vieux survivent mieux aux cancers et maladies cardiaques que leurs homologues des autres pays riches. En revanche, ils sont en retard avec l’espérance de vie des plus jeunes. « Ce n’est pas vraiment la qualité des soins médicaux qui est en cause, mais plutôt leur accès. », explique-t-elle. « Une assurance maladie pour tous devrait permettre d’améliorer les choses ». C’est le projet qu’Obama a eu tant de mal à faire voter pour ses concitoyens : pour 2014, les Américains devraient bénéficier d’une sécurité sociale… Si elle n’est pas prochainement remise en cause. 

 

Plus
Lire plus...
Marchés