Pourquoi les bébés de Finlande dorment dans des caisses en carton

[PICTURE|sitecpic|lowres]

Depuis 75 ans, les mamans de Finlande reçoivent à l’accouchement des caisses de maternité en carton de la part de l’Etat, écrit la BBC. Ces boîtes en sont pourvues de vêtements, de draps et de jouets et servent également de lit pour le nouveau-né. La caisse contient aussi des peluches, un sac de couchage, des produits de soins, des langes et un petit matelas. Cette politique a permis au pays nordique de figurer parmi les pays possédant un taux de mortalité infantile très bas.

Il s’agit d’une tradition née dans les années 1930 visant à offrir un début de vie équitable à tous les enfants de Finlande. Ce paquet dans lequel est placé l’enfant est fourni à toutes les femmes. Les mères qui ne souhaitent pas profiter de cette aide peuvent choisir de recevoir une allocation d’environ 163 euros mais la plupart d’entre elles (95%) choisissent la caisse. Apparue en 1938, la caisse de maternité était destinée au départ aux familles à faibles revenus mais la mesure a été généralisée à partir de 1949. « Pour recevoir la caisse, les mères devaient visiter leur médecin ou une clinique publique avant les quatre mois de grossesse », explique Heidi Liesivesi de l’organisme de sécurité sociale finlandais. Ainsi, les mères étaient en outre dirigées vers les professionnels de santé de l’Etat-providence finlandais.

Dans les années 1930, la Finlande était très pauvre et le taux de mortalité infantile très élevé, avec 65 décès pour 1.000 naissances. La caisse pour nouveau-nés a permis d’améliorer ces résultats durant les décennies suivantes. Mika Gissler, professeur de l’Institut de Santé et de Bien-être d’Helsinki, explique : « Après la caisse de maternité et les soins prénataux des années 1940, sont apparus dans les années 1960, un système de sécurité sociale national et un réseaux d’hôpitaux centralisés ».

Aujourd’hui, toutes les familles se rendent à la poste pour recevoir leur caisse de maternité. Selon un rapport récent, les mères finlandaises figurent parmi les plus heureuses au monde et la caisse de maternité y est certainement pour quelque chose, explique la BBC. « Elles permettent de prendre soin de nos enfants, surtout en ces temps d’importantes coupes budgétaires dans les services publics », explique Titta Vayrynen, une jeune mère de 35 ans qui a deux enfants. En effet, de nos jours, certaines familles finlandaises ne sont pas en mesure d’acheter le contenu de cette caisse.

Les ustensiles et effets de la caisse de maternité ont évolué. Dans les années 1930 et 1940, elles contenaient des textiles car les mères avaient l’habitude de confectionner les vêtements de leur bébé. Mais pendant la Seconde guerre mondiale, le coton et les tissus ont été récupérés par le ministère de Défense finlandais et les caisses étaient alors remplies de draps de papier et de couvertures de toile. Dans les années 1950, les vêtements synthétiques ont été incorporés. Le sac de couchage est apparu vers 1968 et l’année suivante, les langes jetables y ont été placés pour la première fois. Mais au début des années 2000, ces derniers ont été retirés par souci de protection de l’environnement.

Panu Pulma, professeur d’histoire finlandaise et nordique à l’Université d’Helsinki précise que les caisses ont permis de séparer les enfants du lit conjugal et les biberons ont été enlevés afin de promouvoir l’allaitement maternel. Un livre de contes devrait bientôt être incorporé à la caisse de maternité finlandaise pour que l’enfant soit en contact avec la lecture dès son plus jeune âge. « La caisse est un symbole d’égalité et elle reflète l’importance qu’accorde l’Etat finlandais à ses enfants », conclut l’expert.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20