Pourquoi 50 ans est l’âge idéal

[PICTURE|sitecpic|lowres] 

Cinquante ans est « l’âge parfait », a affirmé la majorité des 2.242 Américains interrogés dans le cadre d’un sondage Harris en juillet dernier. On leur demandait à quel âge ils aimeraient vivre s’il était possible de figer le temps et de vivre éternellement en bonne santé. C’est d’autant plus remarquable qu’un sondage équivalent réalisé il y a dix ans avait indiqué que l’âge idéal était alors de 41 ans.

Harris n’a pas explicitement demandé aux sondés pourquoi ils choisissaient un âge en particulier. Mais des commentateurs s’expliquent parfaitement pourquoi le sondage aboutit à désigner l’âge de 50 ans. « Vous êtes assez jeune pour être célèbre ou pour démarrer une ferme biologique et vous avez encore la musculature nécessaire pour travailler huit heures par jour. Vous êtes assez vieux pour avoir acquis une certaine sagesse, mais vos parents sont encore en vie et vous pouvez bénéficier d’une expérience générationnelle. Quand vous êtes fatigué, vous pouvez demander à un jeune dans le bus de vous laisser son siège. Mais vous pouvez aussi sortir avec le jeune homme », explique la psychologue Barbara Becker Holstein.

Cinquante ans est aussi un âge de transition, l’âge auquel les enfants ont quitté la maison mais sans que les petits-enfants soient déjà nés, ce qui implique que l’on dispose de plus de temps et de ressources financières.

Cependant, l’âge de cinquante ans n’est pas vraiment une surprise. La revue Psychology and Aging a récemment publié les résultats d’une étude des économistes et psychologues de l’Université de l’Oregon qui ont tenté de déterminer quel était l’âge à partir duquel les hommes et les femmes cessaient de prendre des risques. Ils ont conclu que la volonté de prendre des risques pour obtenir une meilleure récompense continue d’augmenter pour tous les adultes – pour les hommes, légèrement plus que les femmes – jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de 50 ans.

Une autre recherche, menée par Shmuel Grimland, Yehuda Baruch et Eran Vigoda-Gadot, des chercheurs de l’Université d’Haïfa en Israël, a montré que les responsables démontraient la vitalité professionnelle la plus importante lorsqu’ils étaient âgés de la cinquantaine. Ce que les chercheurs avaient appelé la vitalité professionnelle, c’était la capacité de mener à bien leurs tâches avec passion, dynamisme et compétence, et d’en retirer de la performance au travail.

Les célébrités qui ont eu 50 ans cette année incluent Brad Pitt, Michael Jordan, Jodie Foster, Jose Mourinho, Seal, Helen Hunt, Vanessa Williams, Marc Jacobs, Steve Carell, Lisa Kudrow, Johnny Depp et Quentin Tarantino. 

Plus
Lire plus...
Marchés