Oubliez les casques et lunettes et place aux lentilles de contact de réalité augmentée

Présentée comme la technologie de demain, la réalité augmentée est quelque peu déjà passée de mode. Il faut dire que pour le commun des mortels, son intérêt est plutôt limité. Mais l’arrivée de nouveau type de dispositif de réalité augmentée pourrait apporter un nouveau souffle à la technologie.

La réalité augmentée faisait encore beaucoup parler d’elle il y a quelques années, lorsque la technologie s’est ouverte au grand public grâce à des appareils compatibles, que ça soit les smartphones ou des lunettes. Mais depuis, outre quelques fonctionnalités exploitant la technologie, elle est déjà quelque peu passée de mode, de même que les wearables qui l’exploitaient. Cependant, un nouveau dispositif pourrait remettre en lumière la réalité augmentée ; des lentilles de contact.

Des lentilles futuristes

La société Mojo Vision vient de dévoiler son premier prototype de lentilles de contact de réalité augmentée. Équipées d’écran micro LED de 0,5 mm et de 14.000 pixels de 1,8 micron par pouce, elles embarquent toute l’électronique nécessaire à leur fonctionnement. Autant dire que les lentilles ne se fondent pas totalement dans l’œil lorsqu’elles sont portées.  

Elles comprennent ainsi des « micro-batteries de qualité médicale », un processeur ARM Core M0, un « accéléromètre, d’un gyroscope et d’un magnétomètre configurés sur mesure qui suivent en continu les mouvements des yeux afin que l’imagerie AR reste immobile lorsque les yeux bougent », peut-on lire dans le communiqué de presse.

À l’heure actuelle, la résolution de l’image n’est pas encore optimale en raison de la petite taille des écrans, mais c’est un aspect sur lequel la société travaille. Cela n’empêche pas le porteur de voir des informations en réalité augmentée de jour ou lorsqu’il ferme les yeux.

Une prouesse de technologie

Les lentilles peuvent afficher toutes sortes d’informations en réalité augmentée, notamment la vitesse à laquelle son porteur pédale sur son vélo ou un texte à lire, se transformant ainsi en prompteur. Il faut cependant qu’elles soient connectées à un ordinateur via une radio 5 GHz portée autour du cou pour afficher certaines données. Selon Mojo Vision, la communication est à faible latence, mais difficile de savoir à quel point elles sont réactives sans les tester.

Le porteur peut interagir avec ses lentilles grâce à des « commandes oculaires ». Elles suivent en effet les mouvements des yeux pour stabiliser l’image dans le champ de vision – l’ordinateur auquel les lentilles sont connectées compense les mouvements des yeux –, mais aussi pour réagir à une commande. En fixant un objet, l’utilisateur peut ordonner telle ou telle action aux lentilles.

« Mojo Lens est contrôlé avec une interface unique et intuitive basée sur le suivi oculaire qui permet aux utilisateurs d’accéder au contenu et de sélectionner des éléments sans contrôleurs manuels ou gestuels, juste le mouvement naturel des yeux », assure en effet la société.

Et si cette dernière vante les mérites de sa création, on peut se demander si toute l’électronique embarquée ne réduit pas trop le champ de vision. Quelle est la qualité de l’image ? À quoi peuvent réellement servir ces lentilles de réalité augmentée ?

On peut apporter un élément de réponse à cette dernière question. Il existe différentes applications de réalité augmentée qui pourraient exploiter ce type d’appareil qui offre certainement des avantages – ainsi que des inconvénients – par rapport aux lunettes de réalité augmentée. Mais, à moins que la réalité augmentée ne fasse partie intégrante de nos vies – ce qui devrait prendre plusieurs décennies -, ce type d’appareil, de même que la réalité augmentée, s’adresse plutôt à un public de niche ou à des aficionados de technologie.

Encore faut-il parvenir à les convaincre de la sécurité de ce type de dispositif. Et le test réussi d’un prototype sur le PDG de Mojo Vision est loin d’être suffisant. D’ailleurs, on peut facilement imaginer qu’il faudra encore plusieurs années de travail à la société pour que son projet soit terminé et prêt à être commercialisé.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20