Bonne nouvelle pour l’Occident : Le plan russo-saoudien visant à faire monter les prix du pétrole a échoué

Outre les défis du marché, l’OPEP+ connaît également des tensions en raison des accusations de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) concernant le rôle de l’industrie pétrolière et gazière dans la crise climatique.

Pourquoi est-ce important ?

Cette controverse met en évidence le fossé qui se creuse entre l'industrie énergétique traditionnelle et les initiatives mondiales en matière de climat, tout conflit pouvant affecter à la fois la politique énergétique et la protection de l'environnement.

Dans l'actualité : alors que la COP28 s'est ouverte jeudi à Dubaï, le cartel pétrolier OPEP+ critique l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui accuse le secteur pétrolier et gazier d'exacerber la crise climatique et appelant à un gel des investissements dans les nouveaux forages.

  • L'OPEP+ avertit que cela met en danger l'approvisionnement en énergie. Le cartel accuse l'AIE de restreindre les actions et les choix souverains des pays en développement producteurs de pétrole
Cet article est uniquement disponible pour nos abonnés Premium
Accédez à trois articles gratuits par mois !
Business AM est le média belge qui vulgarise l’économie. Rejoignez notre communauté de plusieurs millions de lecteurs chaque mois.
Oui, je veux avoir accès à 3 articles Premium
Vous préférez vous abonner tout de suite ? Cliquez ici
Déjà abonné? Connectez-vous et recevez l’accès à tous nos articles Premium.
Plus d'articles Premium
Plus