OPEP: Les prix du pétrole accusent leur pire chute depuis près de 30 ans

AP Photo/Sue Ogrocki

Les prix sur les marchés pétroliers sont en quasi chute libre en ce début de semaine.

Ceux du baril de Brent de la mer du Nord et du baril américain de WTI étaient en baisse lundi de plus de 30%. En termes de proportion, il s’agit de la plus importante baisse depuis 1991, soit près de 30 ans.

C’est l’absence d’accord entre l’Opep et la Russie sur des coupes de production de pétrole qui plombe le pétrole, ainsi que les inquiétudes concernant l’épidémie du nouveau coronavirus.

Bourses du Golfe

Les Bourses du Golfe ont plongé à leur ouverture lundi après l’effondrement des cours du pétrole en pleine guerre des prix sur les marchés mondiaux.

L’indice principal de la place du Koweït, Premier Index, a dégringolé de 9,5% et les échanges y ont été suspendus, alors que les marchés à Dubaï ont dévissé de 9,0% et à Abou Dhabi de 7,1%.

Lire aussi: