Nucléaire : la République tchèque va faire le plus grand investissement de son histoire et EDF est la seule entreprise européenne intéressée

La République tchèque annonce avoir reçu des offres de trois candidats pour la construction de son nouveau réacteur nucléaire. Parmi ceux-ci, un seul est européen.

Pourquoi est-ce important ?

Avec la crise énergétique - et climatique -, un nombre grandissent de pays se tournent vers le nucléaire. C'est notamment le cas en Europe de l'Est, où certaines nations choisissent l'atome comme porte de sortie au charbon. Mais bien qu'ils fassent partie de l'UE, rien ne dit que cela profite aux entreprises du bloc. Au grand dam de Macron, défenseur d'une "autonomie énergétique européenne".

Dans l'actu : trois candidats pour le nouveau réacteur tchèque.

  • Le groupe énergétique tchèque CEZ a annoncé que trois candidats s'étaient manifestés pour la construction du nouveau réacteur nucléaire de la centrale de Dukovany.
  • Ces trois candidats sont EDF (France), Westinghouse (USA/Canada) et KHNP (Corée du Sud).
  • Rosatom (Russie) et CGN (Chine) étaient également intéressés, mais leur candidature n'a pas été retenue par les autorités tchèques, "pour des raiso
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20